Un scandale patrimonial et archéologique à venir en Australie

carte des territoires des peuples aborigènes

Le ministre des Affaires aborigènes de l’État d’Australie-Occidentale a autorisé l’entreprise minière BHP à détruire jusqu’à 40 sites du patrimoine aborigène dans l’ouest de l’Australie dans le cadre de l’expansion de la mine de fer de South Flank, dans la région de Pilbara. Quelques jours auparavant, le groupe minier multinational anglo-australien Rio Tinto avait infligé des dommages irréversibles à des grottes habitées il y a plus de 46 000 ans par les aborigènes pour agrandir une mine de fer dans le même État.
Cette mine se situe sur les terres traditionnelles du peuple Banjima, dont les représentants avaient en 2015 conclut un accord pour l’exploitation de cette zone, qui impliquait la protection de 72 sites de grande importance culturelle et des compensations financières pour la population Banjima. Celle-ci n’a pas déposé de recours contre la dernière demande de BHP car en vertu des lois de l’État, l’accord de 2015 fait qu’elle n’est pas impliquée dans le processus d’approbation gouvernemental.
Devant la médiatisation de l’affaire, le journal Sydney Morning Herald affirme que le groupe minier compte suspendre son expansion dans l’attente d’une expertise scientifique et de consultations avec la population locale. Le minerai de fer est la ressource la plus exportée par l’Australie. Elle a rapporté 47 milliards d’euros l’année dernière, l’essentiel du minerai provenant de la région de Pilbara, dont une grande partie des terres est la propriété des populations aborigènes.

D’après un article de France Info.

Une réponse sur « Un scandale patrimonial et archéologique à venir en Australie »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s