Étiquette : Paysans et seigneurs

Des affiches sur le Moyen – Age

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce sont des exposés d’élèves de cinquième, réalisés dans le cadre du cours de français durant lesquels ils ont lu et étudié Double meurtre à l’abbaye et Tristan et Iseult.

Je vais réutiliser ces travaux en classe, même si je suis peiné de constater que les élèves ont déjà en majorité oublié leur contenu !

Le moulin de Guédelon

1430217809_Gu-delon_30_zoom

P1060883 P1060885 P1060886 P1060887

Dans mon précédent article, j’ai oublié de parlé du moulin construit à Guédelon, en contrebas du chantier, à environ 500 mètres. Fruit d’un travail de deux ans associant les archéologues de l’Inrap et les bâtisseurs de Guédelon, il s’agit de la réplique fonctionnelle d’un moulin du XIIe siècle, construite selon les techniques de l’époque.

(extrait d’une émission du Salon Noir sur les moulins de Thervay et de Guédelon)

La construction s’est appuyée sur les vestiges de deux moulins hydrauliques, mis au jour en 2008 dans le Jura à l’occasion des travaux du tracé de la LGV Rhin-Rhône, l’un de la période carolingienne, l’autre daté entre le milieu du XIe et la fin du XIIe siècle.
Le moulin, qui produit de la farine pour les besoins du fournil du château, est établi sur un ruisseau totalement canalisé dans des ouvrages de bois.
Comme tout chevalier, le seigneur de Guédelon a besoin de liquidités. Ses paysans payent donc la banalité, c’est-à-dire lui cédent une partie de leur récolte comme taxe pour moudre leur grain qu’ils n’ont pas le droit d’aller moudre ailleurs.

59179_vignette_670x510-1380-vignette-schema-moulin

On a d’abord édifié une petite structure comportant un étage intermédiaire où, sous l’auget à grain, tourne la meule. Le mécanisme comporte six parties : une roue à 28 aubes (des pales fixées par deux chevilles de bois sur des tenons), solidaire de l’arbre de couche (un axe couché à l’horizontale, graissé au suint), sur lequel est bâti le rouet (une roue dentée), dont les alluchons (les dents) s’engrènent entre les faisceaux (des barreaux de bois) de la lanterne pour la faire tourner. Cette dernière entraine le gros fer (un axe de fer) qui fait tourner la meule courante (le bloc de pierre qui tourne sur la partie fixe, appelée meule dormante). L’eau nécessaire pour faire tourner le mécanisme est amené par un canal de bois légèrement pentu dont l’extrémité se resserre à la largeur de la roue hydraulique : le coursier.

Le chantier médiéval de Guédelon

Durant ces vacances, j’ai eu l’occasion de visiter le chantier médiéval de Guédelon, situé sur la commune de Treigny, que je ne connaissais jusque là que par des documentaires. Voici quelques photos prises lors de la visite.

IMG_2246 IMG_2142

Tout d’abord la maquette en bois du château tel qu’il devrait se présenter vers 2025 et une photo de Ratilly,  l’un des château ayant servi de modèle, lui aussi situé sur la commune de Treigny.

Quelques photos de différentes parties du château :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une vue globale du château en construction

P1060821 P1060827 P1060834 P1060872 P1060838 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

P1060839 P1060823 P1060967 P1060847

(extrait d’une causerie avec le maître d’oeuvre du chantier)

Le château est bâti sur le modèle des forteresses philippiennes, imaginées par Phillippe – Auguste d’après les châteaux du Louvre ou de Dourdan. Philippe-Auguste, roi de France de 1180 à 1223, fut en effet à l’origine d’une standardisation de l’architecture militaire des châteaux dans ses territoires.

P1020924

Un château dit philippine est défini par un plan polygonal constitué de hautes courtines maçonnées dont les bases sont souvent talutées ; au pied de ces courtines, un fossé sec, des tours d’angle cylindriques munies d’archères à ébrasement simple et disposées en quinconce suivant les niveaux ; une tour d’angle, plus haute et plus grosse : la tour maîtresse, un châtelet entre deux tours défensif à l’entrée.

IMG_2419

(extrait d’une causerie avec le maître d’oeuvre du chantier)

Afin d’ancrer Guédelon dans une réalité historique, les initiateurs du projet ont imaginé que le démarrage du chantier avait eu lieu en 1229. Louis IX, futur Saint-Louis, venait d’être sacré Roi à Reims. Mais trop jeune pour régner, c’est sa mère Blanche de Castille qui assura la régence du royaume jusqu’en 1235. J’ai visité le chantier en 1246 donc. Si la France était alors pleinement dirigée par Louis IX ; localement, la Puisaye est sous le contrôle du baron Jean de Toucy. Elle est encadrée au sud-est par le comté d’Auxerre-Nevers sous l’autorité de Mahaut de Courtenay et au nord par le Gâtinais capétien.
En 1228 Sire Geoffroy, acheta les terres de Guédelon aux moines cisterciens du prieuré de Moutiers.Il s’agit d’une large portion d’espace naturel mettant à disposition toutes les matières premières nécessaires à la construction d’un château : pierre (du gré ferrugineux), bois, terre, sable, argile…
Suite à ses faits d’armes au sein de l’ost de Blanche de Castille, réunie pour écraser la rébellion des grands barons en 1228, Geoffroy de Guédelon obtint le droit de « bastir chastel » de son suzerain direct, Jean de Toucy.
En 1229 (1998), des carriers, tailleurs de pierre, maçons, bûcherons, charpentiers, forgeron, tuiliers, charretiers, vanniers, cordiers commencèrent à bâtir un véritable château fort sous les yeux de milliers de visiteurs (environ 300 000 chaque année).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA P1060962

P1060811 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

P1060840 P1060892

P1060906 P1060911

Prévu pour abriter une trentaine de personnes, dont le seigneur, son épouse et leurs quatre enfants, le château de Guédelon a d’abord une fonction de résidence avec la chambre du seigneur (dans la tour maîtresse), la cuisine, les latrines ou le cellier.

P1060927 P1060914 P1060918

Il a également une fonction de représentation avec la grande salle, au premier étage du logis servant pour les banquets et les cérémonies. La chambre des invités de marque, dans le logis également, est richement décorée pour montrer l’aisance du propriétaire des lieux. L’escalier extérieur du logis accueille à son pied la table de justice où étaient actés les jugements du seigneur, prononcés dans la grande salle.

P1060935 P1060932

Guédelon - Chantier médiéval P1060948 P1060933 LDTbp_Wtv6RAebi2hNId_vTjJ0A

1-Guedelon-4

Enfin, le château a évidemment un rôle défensif avec son fossé sec enjambé par un pont dormant, ses courtines aux murs épais et élevés, les tours d’angle percées d’archères et le chemin de ronde parfois couvert. Le cellier et le puits permettent quant à eux d’envisager un siège.

P1060930 P1060823 P1060922 P1060834   P1060910 P1060822

Voyage_Gu_delon_ao_t_2013_137_FILEminimizer_ P1060951

Le chantier de Guédelon fonctionne 8 mois durant, et est ouvert au public de la mi-mars à début novembre (tous les jours d’avril à août). En plus des visites, le chantier propose des séjours ou des stages ouverts à tous à partir de 16 ans (entre 16 et 18 ans, il faut être accompagné d’un adulte). Pour un particulier la durée du séjour est de 4 à 7 jours maximum. Si l’on est en formation professionnelle initiale ou continue (maçonnerie, taille de pierre, bûcheronnage, charpente), il est possible de signer une convention et d’effectuer son stage pratique sur le chantier. Il faut dans tous les cas disposer sur place d’un moyen de locomotion et trouver son propre lieu d’hébergement.

Etudier le Moyen – Age en cinquième à partir de la vie d’un chevalier imaginé

Histoire de France - 07 - La chevalerie, Philippe le Bel - 04 copie

C’est l’expérience que j’ai mené avec des élèves cette année. Ils ont « incarné » un chevalier originaire de Champagne, non loin de Troyes, au début du XIIIe siècle. Vous retrouverez les activités que j’ai proposé ici et  (la plupart étant reprise de propositions de collègues).

De cette manière, j’ai pu traiter les différents thèmes du programme :
la place de l’Eglise avec la description d’une abbaye (Fontenay), l’étude des croyances (avec le tympan de Conques et le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle), la lutte contre les hérésies ( les cathares) et l’art gothique (la cathédrale de Troyes).
Féodaux, souverains et premiers états avec l’organisation féodale, la bataille de Bouvines et l’agrandissement du domaine royal.
L’expansion de l’Occident avec la Reconquista, la Chanson de Roland et la ville de Troyes et les foires de Champagne.

Histoire de France - 07 - La chevalerie, Philippe le Bel - 24 copie

J’ai ajouté à cela, pour le thème Paysans et seigneurs de l’année prochaine : l’étude de la seigneurie de Créney non loin de Troyes et la vie du frère du chevalier. Je me suis servi pour ces activités des excellentes fiches du site HistoCollege. Concernant la vie du chevalier, je vais proposer aux élèves de compléter les planches de l’Histoire de France en bande dessinée en guise de production finale.

Un chevalier du roi

Activité la vie d’un chevalier

Dans la seigneurie de Créney

Activité Seigneurie et paysans

L’idée de relier tous les chapitres autour de la vie et du voyage d’un chevalier m’a amusé et je pense que cela a pris plus de sens pour les élèves. J’ai essayé aussi de varier les exercices et les productions : lettre, dessin, schéma, bande dessinée, exposé à l’oral…

Le dit des paysans de Verson

La « complainte » se présente sous la forme d’un texte en forme de poème de 228 vers octosyllabes, et vient à la suite d’une compilation des droits de l’abbaye effectuée en 1247 par l’abbé du Mont-Saint-Michel, Richard, sur les feuillets d’un livre de cens et rentes de la paroisse de Verson écrit en 1270. Les deux textes étant de la même main, il est probable que l’auteur en est un religieux du Mont, peut-être le chapelain de l’abbé, car celui-ci est expressément cité par l’abbé comme le compilateur des droits de l’abbaye.

Le texte original ne comporte pas de titre. Il a été rédigé lorsque le vicomte Osbert, seigneur de Fontenay-Pesnel, essaya de dresser les paysans contre l’abbaye afin de récupérer les biens concédés par ses ancêtres à l’abbaye. Il ne s’agit pas à proprement parlé d’une plainte des paysans chargés d’impôts et de corvées mais d’un document de propagande dans lequel le moine, même s’il marque une certaine compassion pour les paysans, n’a pas de mots suffisamment durs pour qualifier la félonie du seigneur rebelle :

« A Dieu et par l’intermédiaire de saint Michel
Qui est le messager vers le roi du ciel
Je me plains de tous les vilains de Verson
Et d’Osbert ce vilain félon :
Il veut déshériter saint Michel »

Le pdf ci-dessous, tiré du livre de Leopold Delisle, Etude sur la condition de la classe agricole et  l’état de l’agriculture en Normandie au Moyen – Age, propose le texte dans son intégralité.

dit de Verson

Les Très Riches Heures du duc de Berry et autres Prezi

Labors_of_the_months_in_Tres_Riches_Heures_du_Duc_de_Berry1

Un collègue propose une très belle animation Prezi sur le manuscrit médiéval des Très Riches Heures du duc de Berry. Elle permet entre autre de revoir la vie des seigneurs et des paysans au Moyen – Age.

Le même auteur propose une analyse du tableau du port de Bordeaux par Vernet, une analyse sur un tableau de Felix Valloton sur la Première guerre mondiale et une étude d’une photographie du ghetto de Varsovie à propos de la politique nazie d’extermination.

En géographie, il propose une animation sur la pauvreté dans le monde.