Étiquette : Les évolutions du système productif

Evolution de l’emploi en France

Une étude de la Dares, l’instance ministérielle chargée de produire des statistiques sur l’emploi résume les évolutions du marché du travail depuis la période 1982-1984.
Les emplois en France se sont adaptés aux nouveaux besoins de l’économie, notamment avec l’augmentation des services à la personne. Par ailleurs, ils se sont fortement féminisés, la moyenne d’âge a augmenté, et le niveau de qualification a progressé.

capture-decran-2017-01-14-a-10-29-43

Depuis le début des années 1980, la France a gagné 3,4 millions d’emplois, pour atteindre 25,8 millions sur la période 2012-2014. Parmi ces nouveaux emplois, les métiers du secteur tertiaire ont été ceux qui ont le plus progressé (+1,35 million). Cette catégorie, qui regroupe les activités de services, représente aujourd’hui 77% de l’emploi total en France, contre 65% en 1980. Aujourd’hui, 2 671 000 personnes occupent ces métiers, soit deux fois plus qu’il y a trente ans. Les domaines qui ont le plus progressé sont la santé et l’action sociale, culturelle et sportive ainsi que les services aux particuliers.
A l’inverse la plupart des métiers de l’industrie ont connu une baisse d’effectifs marquée et régulière, sous l’effet de l’automatisation des procédés et de la concurrence des pays à bas coût de la main-d’œuvre. Les emplois industriels représentent 12% de l’emploi total contre 18% il y a trente ans. L’étude explique cette évolution par les délocalisations, la mécanisation, la complexification des méthodes de production et le développement des démarches qualité.
Les métiers agricoles ont connu la plus forte baisse. En 2012-2014, 958 000 personnes exerçaient un emploi lié à l’agriculture, l’élevage et la pêche, contre 2 millions au début des années 1980.

Selon l’étude, la féminisation des emplois est une tendance forte sur les trente dernières années. Depuis le début des années 1980, le nombre de femmes en emploi a augmenté de 3,2 millions tandis que le nombre d’hommes en emploi n’a progressé que de 200 000 personnes. Les femmes occupaient ainsi 48% des emplois, en moyenne, sur la période 2012-2014, contre 41% il y a trente ans.
La présence des femmes s’est nettement accrue dans les professions des services administratifs, comptables et financiers. Elles y occupent 70% des postes contre 46% il y a trente ans.

capture-decran-2017-01-14-a-10-30-11

La population en âge de travailler a fortement vieilli au cours des quinze dernières années. La part des 50 ans et plus dans l’emploi était de 17% du début des années 1980. Elle n’a cessé d’augmenter depuis, pour atteindre 29% en 2012-2014. L’étude explique cette évolution par le vieillissement des baby-boomers, nés après la seconde guerre mondiale et jusqu’au milieu des années 1960. L’impact des réformes des retraites et de la suppression progressive des dispositifs de préretraite sont également cités.

L’étude de la Dares souligne enfin la hausse globale du niveau de diplôme. Les personnes en emploi ayant terminé leurs études initiales a fortement progressé en trente ans. Cette élévation générale du niveau de qualification apparaît encore plus nettement lorsqu’on compare les jeunes aux seniors : en 2012-2014, les deux tiers des moins de 30 ans en emploi avaient au moins le bac, contre seulement 41% des 50 ans ou plus.

D’après un article Franceinfo.

Visiter une mine de fer

Bienvenue Les Vacances du 13 juillet 2012 par AIR_l-autre-tele

De passage en Moselle, près de Metz, j’ai visité le musée de la mine de fer de Neufchef. La visite se déroule dans les galeries de mine et permet de retracer plusieurs siècles de travail au fond. On peut y voir les machines utilisées et les guides font même manipuler les enfants.

L’histoire de Peugeot

Mes élèves de troisième ont planché sur un devoir évaluant leurs connaissances et compétences sur les deux premiers chapitres d’histoire. Ils ont eu à étudier un texte sur les usines Peugeot en 1925, parlant de la 201. La voici en image.
Hasard du calendrier, la dernière émission de La marche de l’histoire, sur la radio France Inter, était consacrée à l’entreprise Peugeot et son histoire.

http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-la-saga-peugeot

Une bande dessinée sur les bidonvilles français

La BD «Demain, demain», de Laurent Maffre, retrace le quotidien d’une famille d’Algériens du bidonville de la Folie, à Nanterre, de 1962 à 1966. A l’époque, la France des Trente glorieuses encourage l’immigration pour nourrir ses industries en mains d’œuvre bon marché. Mais elle n’a pas prévu de logement. Nanterre compte dix-sept bidonvilles. La Folie est le plus vaste d’entre eux : Il s’étend sur 23 hectares, aux frontières du chantier de l’Epad où se construit alors le quartier d’affaire de la Défense. Il compte 8 000 à 10 000 personnes, dont une majorité d’Algériens qui ont fui la guerre et les camps de regroupement d’Algérie.

Les progrès techniques depuis le XIXe siècle

Voici une vidéo proposée par l’INA (Institut National de l’Audiovisuel). Ce documentaire est consacré aux progrès dûs à la mécanisation et à la révolution industrielle depuis le milieu du XIXème siècle, et à la nouvelle société qui en découle : la société de consommation. Attention toutefois, il s’agit d’une vision très idyllique et américaine de la mécanisation et de ses conséquences.

Pour voir l’histoire en 3e : les Temps Modernes

Dans le cadre du chapitre sur l’évolution du système productif et ses conséquences en troisième, nous avons visionnés ce montage des premières minutes du film « Les Temps modernes » de Chaplin, un film de 1936. L’objet était d’illustrer les conséquences négatives du travail à la chaîne pour contrebalancer les documents du livre.