Étiquette : Citoyenneté et empire à Rome

« Moi, Auguste, Empereur de Rome… »

auguste-affiche

C’est le titre d’une exposition qui se tient au Grand Palais, à Paris, du 19 mars au 13 juillet 2014. Plus qu’à l’Auguste chef de guerre et instigateur d’une véritable propagande impériale, reprise par les fascistes de l’entre-deux-guerres, c’est à sa personnalité et à son siècle que s’attache l’exposition.
Pour exposer la Rome des temples, des théâtres et des maisons romaines, il a fallu faire preuve d’imagination et utiliser des supports multimédias : le décor de la maison d’Auguste, de la villa de la Farnésine ou encore celle qu’habitait Livie à Prima Porta sont reconstitués en images de synthèse tandis que le Forum d’Auguste est présenté en 3 D, dans son état actuel et antique.
L’espace du Grand palais accueille aussi des éléments de parure, de la vaisselle, de la verrerie, des bijoux et de la céramique.

Accueil du public tous les jours de 10h à 20h
Nocturne jusqu’à 22h le mercredi
Fermeture hebdomadaire le mardi
Fermeture exceptionnelle le jeudi 1er mai

TARIFS : Plein : 13 € Réduit : 9 € Tribu : 35€ (4 personnes dont 2 jeunes 16-25 ans)

Ici, une émission de La marche de l’histoire consacrée à l’empereur.

Une école de gladiateurs et une ville romaine reconstituée en 3D

En 2011, une équipe d’archéologues a annoncé la découverte d’un bâtiment exceptionnel sur le site romain de Carnuntum, actuelle ville de Petronell-Carnutum en Basse-Autriche, à quelques dizaines de kilomètres de Vienne.
Le bâtiment qui a été détecté grâce à des photographies aériennes puis prospecté au radar, sans mettre en oeuvre de fouilles, était un ludus gladiatorius : une caserne de gladiateurs où logeaient et s’entrainaient les athlètes combattants. Il était situé à l’ouest du deuxième amphithéâtre de la ville antique.
L’école était constituée de plusieurs bâtiments disposés autour d’une cour intérieure comprenant une arène. Il y avait également des thermes, un espace réservé au propriétaire du ludus et un bâtiment administratif. Les gladiateurs étaient logés dans de petites cellules individuelles de 5m2. Les images du radar permettent également de repérer des conduites d’eau, des égouts et un système de chauffage par le sol.
Selon les archéologues le cimetière des gladiateurs devrait se situer à proximité du complexe.

Vous pourrez voir ici une très belle reconstitution en 3D de la ville de Carnuntum ainsi que de cette « école de gladiateur ».

Découverte d’une école romaine en Egypte

school-house-art-1
La structure scolaire où l’on peut voir un banc et un mur avec un enduit blanc avec des textes littéraires grec en rouge – photo copyright – Eugene Ball

Des archéologues qui travaillent dans le désert occidental de l’Egypte ont découvert récemment  une école  d’enseignement secondaire de l’Empire Romain datant du III ème siècle de notre ère Cette structure scolaire d’enseignement secondaire a été utilisée une vingtaine d’années et a fini par devenir une partie d’une grande maison comportant des fresques et peintures.

photoecoloeegypte
Extrait de l’Odyssée en grec sur le mur de l’école. Photo copyright Paola Davoli

La journées d’un citoyen à Athènes et Rome

Voici deux liens vers des livres interactifs rédigés par des collègues et évoquant la citoyenneté à Athénes et Rome : utiles pour apprendre et réviser.

http://laurent.fillion.pagesperso-orange.fr/Nikos/index

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/22/83/99/Didapages_elections_Rome/index.html

La Rome antique comme si vous y étiez !

Il va être désormais possible de visualiser Rome telle qu’elle fut en 320 après Jésus-Christ ! L’intégralité de la ville antique a été modélisée en 3D, avec un souci sans précédent de réalisme archéologique. Il a fallu plus de dix ans pour achever ce projet titanesque, à l’origine duquel se trouve une équipe d’universitaires italiens et américains. Les premières images promettent un environnement 3D détaillé et extrêmement vaste.

Cette Rome comme on ne l’avait pas vue depuis 1700 ans, ne peut malheureusement pas encore être explorée par le grand public. Divers projets vont pourtant rapidement l’intégrer : la ville de Rome devrait créer un centre d’information destiné aux touristes où seront projetés des vidéos extraites de la ville en 3D. Les visiteurs pourront ainsi visualiser ce qu’était Rome, avant de découvrir ce qu’il en reste.

Par ailleurs, dans les années à venir, ce modèle de Rome devrait s’intégrer dans un projet encore plus ambitieux, baptisé SAVE. Bernard Frischer, de l’Université de Virginie, présente ce concept comme un “Google Earth à navigation temporelle”. SAVE proposerait de naviguer dans des espaces en 3D, et un curseur permettrait de spécifier l’époque à laquelle on souhaite découvrir les lieux.

L'intérieur du Domus Aurea