Catégorie : Sorties

L'auberge

Nous sommes arrivées assez tard à l’auberge de jeunesse de Reims à cause de Madame Gouraud qui nous a perdu dans la forêt près du chemin des Dames. A l’arrivée la répartition des chambres à étaient mouvementée mais nous avons réussi à avoir la chambre de 4 que nous voulions.

La chambre était spacieuse et propre. Il y a avait même une salle de bains privée. Nous nous sommes crues dans un hôtel. Quinze minutes après notres arrivées, il fallait se rendre à la cafétèria pour dîner.

Nous avons mangé des sandwichs que nous avions ramené. Tandis que les garçons sont allés chercher des kebabs avec le professeur d’histoire. Après le repas nous sommes allées acheter un café et nous avons accompagné les fumeurs à l’extèrieur.

Ensuite, nous sommes rentrées dans le hall où Marion à défié Monsieur Auger au baby foot. Elle a bien évidement gagné. Vers 22h, les professeurs nous ont demandé d’aller dans nos chambres respectives. Quand nous sommes arrivées dans nos chambres, Julie et Emeline ont fait leurs douches séparement. Ensuite, nous nous sommes amusées et nous avons discuté jusqu’a 3h du matin.

A 6h30, le réveil a sonné 3fois, ça a été dur mais pour 7h15 nous étions toutes les 4 prêtes pour le petit-déjeuner. Nous sommes repartis tous vers 8h15 de l’auberge.

Ce court séjour à était très agréable, nous nous sommes bien amusées. Cela restera une très bonne expèrience à refaire.

Réaliser par : Marion Julie Elodie et Emeline.

Sortie au Musée

Nous sommes arrivés au Musée de la Caverne du Dragon vers 12h30. Nous avons commencé par l’exposition appelé « Dans la guerre des Toubabs« , il y avait des représentations miniature des soldats français et sénégalais dans les tranchées, des textes explicatifs et des photos. Le guide nous a rejoint et nous a enmenés voir un film sur l’histoire du Chemin des Dames qui a duré 20 minutes. Ensuite, nous sommes allés voir les costumes des soldats allemands, américains, français et des colonies françaises puis des obus. Nous avons continué la visite dans la Caverne du Dragon où le guide nous a expliqué la vie des français et des allemands pendant la Première Guerre Mondiale. La visite a durée 2 heures.

Nous pensons que le Musée n’est pas assez complet, que le film était peu intérressant. Le Musée manquait d’éléments concernant les outils (des armes de combat) et l’histoire sur les conditions de vie des soldats mais dans l’ensemble c’était fort sympathique.

Chochois Claire

Marchand Fanny

Saillard Morgane

Maruitte Axelle

1ère COM 1

L'histoire du Chemin des Dames

Le Chemin des Dames est une crête entre deux grandes vallées qui offre des panoramas et des paysages verdoyants.

Ce chemin est présent dans diverses époques de l’histoire. Il a été nommé ainsi suite au passage de Adélaïde et Victoire, filles de Louis XV, au XVIII° siècle qui se rendait de Paris au château de la Bove.

 

Les armées de César, de Clovis et de Napoléon se sont battues sur ce chemin car il a servit de rempart naturel.

 

Mais il reste dans les mémoires surtout lors de la première Guerre Mondiale, où durant quatre années, les Allemands et les Français se sont combattus.

 

En visitant le cimetière militaire du Chemin des Dames, on peut apercevoir un grand nombre d’hommes morts en avril 1917 lors de l’offensive Nivelle. Tout ces hommes morts en si peut de temps m’a énormément choqué et touché.

 

Aujourd’hui ce Chemin est un vrai mémorial de la guerre 1914-1918, où l’on a pu visiter le musée de la Caverne du Dragon, le village dévasté de Craonne, ainsi que le plateau de Californie où des tranchées sont encore présentes.

 

J’ai découvert énormément sur la Première Guerre Mondiale en parcourant ce chemin. Je regrette que les visites, hors du Musée de la Caverne du Dragon n’aient pas été commentées pour apprendre d’avantage.

 

La sculpture commémorative des hommes morts, sur le Plateau de Californie reste dans ma mémoire ainsi que la phrase « Ils n’ont pas choisis leur sépulture ».

Camille GYDE,

acompagné a la rédaction de Morgan et Aurélie,

qui n’étaient malheuresement pas présent lors de la sortie…

 

Centre international de sejour

Arrivé à Reims, nous avons eu du mal à trouver le centre international de séjour. Une fois arrivé à l’auberge de jeunesse, nous nous sommes répartis les chambres ( les garçon au premier étage et les filles au second ) Après avoir rangé nos affaires, nous sommes partis manger au refectoire. Certains élèves sont allés au kebab accompagnés de Mr Auger. Les professeurs nous ont laissé libre dans l’enceinte du centre jusqu’à 22h. Des excursions nocturnes se sont faites chez les filles et les garçons, des batailles de polochons, des délires à se tordre de rire, une nuit presque blanche. Un reveil difficile pour certains. Petit dejeuner bein rempli de bonne choses, nous avons bien mangé. Au moment de partir, quelques élèves de 1ère L était en retard malgré leur longue nuit de sommeil.

Boun, Fifty, Pipounette, Valoche, Laëtitia.

Visite à la Caverne du dragon

caverne_du_dragon_01.jpg

Mardi 25 , j’emmène les Premières COM 1 visiter le musée de la Caverne du dragon.

Ce lieu de Mémoire de la guerre 1914-18 se trouve sur le Chemin des Dames, route de crête qui surplombe les vallées de l’Aisne et de l’Ailette. Les filles de Louis XV l’empruntaient pour se rendre chez leur gouvernante. Elles lui ont laissé son nom. Mais c’est la guerre de 1914-1918 qui en a pérennisé l’appellation.

Le sol de la région est truffé de carrières souterraines exploitées au Moyen-âge pour en extraire de la pierre de construction. A partir de 1915, l’armée allemande transforma l’une de ces grottes, la Caverne du Dragon, en une véritable caserne souterraine.

Réaménagée aujourd’hui en musée du Souvenir, elle évoque l’enfer quotidien des soldats.
Un lien vers le portail Internet du Chemin des Dames :

http://www.chemindesdames.fr/default.asp

Un dimanche de Pâques à la Comédie Française

lo10_1522245_2_px_470_w_ouestfrance_

Demain, Dimanche, j’accompagne les secondes 6 à la comédie Française pour assister à une représentation du Misanthrope de Molière. La mise en scène de Lukas Hemleb est souvent qualifiée d’hystérique par les différentes critiques et le public semble soit avoir adoré ou bien avoir détesté.
Nous verrons bien !
Le Misanthrope, seizième pièce de Molière, fut créé le 4 juin 1666 au Théâtre du Palais-Royal et connut 21 représentations d’affilée. Au 31 décembre 1999, elle comptait 2254 représentations.
Alceste, amoureux de Célimène, exprime sa colère contre les hommes quand il découvre l’infidélité de son amie. Alceste n’est pas aimé comme il aimerait l’être. Il découvre à travers Célimène que le monde n’est pas conforme à ses désirs. Ce chagrin d’amour est une sorte de prise de conscience du réel. Alceste voudrait changer le monde, pour cela il est prêt à se transformer en juge ou en procureur.
Un lien vers un reportage du journal de TF1 consacré à la pièce :

Les secondes 3 et 6 au cinéma

l’armée des ombres (1969) bande annonce
Vidéo envoyée par dictysun film de Jean-Pierre Melville, 1969, durée 2h20

Cet après-midi, les secondes 3 et 6 sont allées au cinéma, voir « l’’armée des ombres » dans le cadre de lycéens au cinéma.

Ce film est une œoeuvre majeure du cinéma de la résistance et peut faire l’’objet d’un travail pluridisciplinaire en français et histoire.

Il est regrettable que 6 élèves de la seconde 3 se soient mal comportés durant la projection en refusant d’obéir aux injonctions des collègues accompagnateurs et organisateurs.

Certains élèves semblent incapables de se passer de téléphone durant deux heures de film, c’’est navrant ! A se demander s’’il est souhaitable de renouveler ce genre d’’expérience avec ce type de public ! La culture pour tous…… cette idée a ses limites.

Visite de Science – Po

Vendredi 7 décembre, les élèves participants à l’atelier Science – Po sont allés visiter cette prestigieuse école à Paris. Accompagnés de M. Rigaud, M. Bérenguer et moi-même, ils ont été reçus par M. Hakim Hallouche qui leur a présenté l’école en insistant sur l’importance des langues et surtout de l’anglais.

Ensuite les élèves ont été invité à suivre un certains nombre de cours par petits groupes. Au programme : philosophie politique (la politique est-elle la continuation de la guerre ? Le droit et la guerre), communication politique, système international (Plan Marshall), anglais bilingue (à partir de discours de Churchill et Tony Blair), étude du monde arabe (sur l’Iran et la Turquie) et une conférence de Jean Louis Bourlanges, député européen, sur l’histoire de la construction européenne depuis 1989.

Les élèves ont apprécié la forme des cours, centrée sur des exposés des étudiants durant environ 10 minutes. Ils ont été impressionnés par leur langage et leur aisance à l’oral. Ils ont par contre été surpris de la vétusté générale des locaux, cadrant mal avec leur idée d’une école prestigieuse.

Cette visite a été très utile puisqu’elle a permis de motiver beaucoup d’élèves et surtout de les rassurer sur l’accueil fait par Science – Po aux étudiants issus des Conventions d’Education Prioritaire.

Les trois élèves de TL participant à l’atelier ont par ailleurs décidé de mettre en pratique la technique des exposés. Ils interviendront à ma place sur le prochain cours d’histoire intitulé : « Economie et société depuis 1945 ».

Vous trouverez ci-dessous un document de Science ? Po concernant le dispositif CEP.

cep_action_pionniere.pdf

Les terminales CFE vont à la mine !

 

La visite du musée minier de Lewarde se fera ce vendredi.
Départ du lycée : tout le monde doit être là à 8h00 précise !
Retour : vers 18h30 (en tout cas, pas avant)
Prévoir un pique – nique, des chaussures confortables et de quoi se couvrir (on se rend dans le nord !).
Un petit lien pour préparer la visite :

www.chm-lewarde.com

Un lien vers un documentaire du site lesite.tv sur les « gueules noires » (accès réservé aux élèves du lycée ayant le code)

http://www.lesite.tv/index.cfm?nr=2?=3&d=168&n=114&p=146&f=0264.0220.00