Le premier conseil coopératif en ULIS

J’ai décidé de tester le conseil coopératif au sein du dispositif en cette fin d’année, afin de lancer l’outil et de pouvoir le ritualiser dès la rentrée de septembre prochain. J’ai repris le fonctionnement décrit un peu partout sur Internet, en ajoutant, à la demande d’une élève, une boite « débat » aux traditionnelles boites « problèmes », « proposition » et « félicitations ».

Les élèves ont élu au début de la semaine, à bulletin secret, le premier président du conseil car plusieurs voulaient occuper la fonction. Celui-ci a ouvert les boites puis lu les messages (sans mentionner d’abord le nom de leurs auteurs). Il a ensuite relevé la météo de la classe (chaque élève indiquant par un signe comment s’est passée pour lui la semaine précédent le conseil) puis ouvert le conseil proprement dit. J’ai fait office de secrétaire.

Pour ce premier conseil, nous avions un problème, une félicitation, une proposition de débat et pas de proposition (enfin pour le moment….).
Le débat a été refusé par vote pour cette fois. Concernant le problème, c’est bien tombé, il concernait un élève du dispositif rencontrant des difficultés avec des élèves de sa classe d’inclusion, et non avec un autre élève du dispositif. Il a été alors assez facile aux autres de discuter et de proposer des solutions.

Pour rassurer leur camarade, les élèves ont proposé de se trouver non loin de lui lors des récréations et dans les couloirs, afin de pouvoir empêcher le harcèlement ou bien témoigner de ce qui aura été dit ou fait. Il vont s’organiser entre eux pour faire un roulement de présence. Cette discussion a été l’occasion pour moi d’un rappel des sanctions prévues pour harcèlement et de la procédure à suivre au sein du collège ou auprès de la justice au cas où.
Le président a ensuite lu le message de félicitations et l’élève qui en était l’auteur a bien voulu en parler. J’ai indiqué que j’installerai un tableau de félicitations la semaine prochaine.
Alors que je pensais faire clôturer ce premier conseil par le président, un élève a demandé s’il pouvait faire une proposition (faire plus d’histoire dans le dispositif) qui a été mise au vote. Puis, les propositions se sont enchainées jusqu’à arriver aux inévitables demandes de sorties…

L’une des propositions qui a été retenue (faire une séance d’espagnol et d’allemand) a été rendu possible grâce à l’AESH – Co, présent lors du conseil,  qui a accepté de prendre le petit groupe d’élèves volontaires pour faire cette séance. Pour le travail de groupe, les élèves ont envie que je leur donne une énigme « compliquée » à résoudre. La surprise est venue, pour moi, de la proposition d’une activité sur la naissance des religions, qui a été assez largement soutenue. Il va falloir que je travaille dessus ce week-end.
Concernant les sorties « musée » et/ou ludique », j’ai bien précisé qu’il n’était pas évident qu’elle(s) se fasse(nt) cette années pour des raison de temps et de budget, mais que j’allais les soumettre à l’administration.
Le conseil a finalement été clôturé par le président après deux heures de discussions et d’écoute de bonne qualité.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s