Les écoles ménagères dans les années 50

Jusqu’au milieu des années soixante, les jeunes filles avaient encore peu de possibilité d’étude après le certificat d’étude primaire. Les mieux notées pouvaient passer le concours d’entrée en sixième, mais les parents ne pouvaient pas toujours financer ces études.
Les écoles ménagères avaient été créées à la fin du XIXe siècle pour accueillir les filles sortant de l’école primaire, à 13 ans. L’enseignement y était organisé en trois ans et comportait l’acquisition des connaissances liées à la tenue de la maison, mais aussi quelques compétences professionnelles : lavage, repassage, raccomodage du linge, cuisine et service de table, comptabilité personnelle et comptabilité commerciale, crochet, tricot, broderie, filet et notions d’hygiène et de puériculture.
Au terme de la deuxième année, celles qui en avaient la capacité pouvaient passer le certificat d’études postscolaires françaises.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s