Cela se passe en Ulis

Depuis lundi, dans le cadre du dispositif Ulis, nous avons travaillé beaucoup de chose. Je suis en effet en phase d’observation, afin de comprendre ce que savent faire ou non les élèves. La lecture pose nettement problème à une majorité,  à cause de difficultés (l’un des élèves est toujours en apprentissage, au niveau CE1) ou du manque d’habitude et d’envie (dès que le texte dépasse dix lignes, la plupart des élèves se disent « fatigués »). Mais le plus étonnant pour moi sont la grammaire et la conjugaison, qui ne fait pas beaucoup sens pour une majorité : distinguer le verbe, le sujet d’une phrase ou à quel temps le verbe est conjugué sont des  activités qui les rendent perplexes. Les exercices d’écriture montrent également une grande hétérogénéité du groupe.
En mathématiques, l’une des élèves ne maîtrise pas bien les notions d’unité, dizaine et centaine (j’ai donc sorti le matériel de numération). De même, j’ai du réviser avec elle les figures géométrique de base et la notion d’angle droit. Les autres peinent sur les conversions de longueur, même avec le tableau. Tous additionnent et soustraient correctement des nombres entiers mais ils ne connaissent pas le principe de la division. L’utilisation de la règle, du compas et de l’équerre est difficile pour quelques uns. 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s