Les populations déplacées au Moyen – Orient

Un rapport du Centre d’évaluation des déplacements internes estime à 12,4 millions le nombre de des « déplacés internes » au Moyen-Orient. Ce nombre a triplé depuis 2010, date des Printemps arabes.
Les premières causes des déplacements sont la guerre et le terrorisme, affectant les populations civiles et détruisant habitations et infrastructures, surtout en zones urbaines. Le pays le plus touché est la Syrie, où 6,5 millions d’habitants demeuraient « déplacés » en 2019, s’ajoutant aux 5,6 millions de réfugiés syriens vivant à l’étranger.

D’après un article de La Croix.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s