Un nouvel accident sur un sous-marin russe

Données 2016

Quatorze marins sont morts dans un incendie à bord d’un sous-marin de recherche de l’armée russe basé dans le Grand Nord russe, ont indiqué les autorités mardi. Le submersible serait un sous-marin nucléaire AS-12, un engin secret conçu pour la recherche et les opérations spéciales en grandes profondeurs. Il ne serait pas armé et pourrait atteindre une profondeur de 6000 mètres avec à son bord 25 membres d’équipage.
Selon le ministère de la Défense, les 14 sous-mariniers ont été intoxiquées par les émanations dues à un incendie consécutif à une explosion due au gaz. Le feu a été maîtrisé et le sous-marin est rentré à son port d’attache.
Cet accident rappelle celui du sous-marin à propulsion nucléaire Koursk, fleuron de la flotte russe du Nord, qui avait sombré lors de manœuvres en mer de Barents avec 118 hommes à bord le 12 août 2000. Une des torpilles avait explosé, entraînant la détonation du stock entier de munitions et envoyant le bâtiment par 110 mètres de fond. Vingt-trois membres d’équipage avaient survécu plusieurs jours mais étaient morts faute d’avoir pu être secourus à temps.
En 2008, vingt marins étaient morts asphyxiées à bord du sous – marin Nerpa, en mer du Japon, après avoir inhalé du gaz fréon émis par le système anti-incendie.
Tous ces accidents posent évidemment la question de la qualité du matériel militaire russe et de la capacité de ce pays à l’entretenir.

D’après un article du Figaro.fr

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s