Des massacres ethniques en République Démocratique du Congo

Carte de Christophe Chabert, trouvée sur le site Mind the Map : http://mindthemap.fr/republique-democratique-du-congo/

La République Démocratique du Congo connaît depuis quelques jours une nouvelle flambée de violences, à l’origine de mouvements de population massifs. Ainsi, selon l’ONU, plus de 300 000 personnes ont fui les violences inter-ethniques dans le nord-est au cours des deux dernières semaines. Les affrontements entre les communautés Hema et Lendu, respectivement des groupes d’éleveurs et d’agriculteurs, ont fait 161 morts entre le 15 et le 16 juin. Les deux communautés s’opposent depuis vingt ans au sujet du contrôle des terres et des ressources de la région. Au fil des années, le conflit s’est mué en véritable guerre, avec des allers-retours constants entre périodes d’accalmie et d’agressivité. L’affrontement a atteint un paroxysme entre 1999 et 2003, années durant lesquelles des dizaines de milliers de personnes sont tuées, avant que la situation ne soit temporairement calmée par l’intervention d’une force européenne sous commandement français.
Ces violences aggravent la situation du pays qui cumule ces dernières années des troubles à la fois politiques (entre 2016 et 2019, née du refus du président Joseph Kabila de quitter le pouvoir), ethniques, sanitaires (l’épidémie du virus Ebola a déjà fait 1400 morts dans la même région cette année) et sécuritaires (les massacres ont ravivé des tensions préexistantes avec l’Ouganda qui s’inquiète d’une éventuelle propagation de la violence).

D’après un article du Figaro.fr

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s