La fonction de premier ministre disparaît de nouveau au Sénégal

La fonction de premier ministre a été supprimée au Sénégal, suite à une réforme voulue par le président Macky Sall au début de son second mandat. Mardi 14 mai, un communiqué du gouvernement indique que « M. le président de la République a promulgué ce jour la loi constitutionnelle portant suppression du poste de premier ministre ».
Censée fluidifier le fonctionnement de l’Etat, la suppression du poste de premier ministre établit de fait un nouvel équilibre entre les pouvoirs en renforçant le caractère présidentiel du régime sénégalais. L’opposition et des organisations de la société civile y voient une tentative de mainmise du président sur les principaux rouages de l’Etat.
Cette réforme n’est toutefois pas une nouveauté au Sénégal puisque le pays s’était déjà passé de premier ministre dans les années 1960 sous la présidence de Léopold Sédar Senghor et au début des années 1980 sous celle d’Abdou Diouf.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s