Un autre film récent sur la RDA et la guerre froide

3230364

La Révolution silencieuse est un film adapté du récit autobiographique de Dietrich Garstka, Das Schweigende Klassenzimmer. Celui-ci raconte comment, avec ses camarades lycéens d’une petite ville de la République Démocratique Allemande, ils improvisèrent une minute de silence en guise de protestation contre la répression de l’insurrection de Budapest par les troupes soviétiques, en 1956, et la mort supposée du footballeur Ferenc Puskás.
Pour dérisoire et inoffensif qu’il était, cet acte impulsif eut des conséquences qu’ils n’auraient jamais imaginées. Dans le contexte qui allait mener à la crise de Berlin et à l’édification du Mur, en 1961, le geste fut pris très au sérieux par les autorités éducatives. Elles s’attachèrent à débusquer et à châtier les meneurs de cet acte séditieux, menaçant l’ensemble des élèves d’une lourde sanction : l’interdiction de passer leur diplôme (l’Abitur, équivalent du baccalauréat) dans l’ensemble de la RDA, et donc d’accéder à des études universitaires. Contre toute attente, et contre l’avis de leurs parents, les lycéens refusèrent en bloc de se laisser diviser et de trahir leurs camarades, préférant tout quitter pour émigrer en RFA où ils ont été reçus à bras ouverts à côté de Francfort et ont pu passer leur baccalauréat. Propagande oblige, leur histoire a été très largement médiatisée : dès le mois de janvier 1957, ils ont fait la une de plusieurs journaux. L’histoire de ces jeunes a donc été transformée en un emblème de l’inhumanité de l’Allemagne de l’est.
Stalinstadt, la ville où se déroule l’action, était proche de la frontière polonaise, mais à 80 kilomètres seulement de l’enclave occidentale de Berlin Ouest. A l’époque, le mur qui séparera la ville en deux et en fera le symbole de la Guerre Froide n’est pas encore construit : on peut se rendre en train d’une Allemagne à l’autre, pour visiter sa famille ou fleurir la tombe d’un proche, comme au début du film. C’est ce qui explique qu’entre 1949 et 1961, plus de 2,7 millions de personnes (sur 17 millions) ont fui la RDA.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s