Augmentation du stress hydrique en Iran

983057-les-ressources-d-hydrocarbures-de-l-iran-infographie-big49_1280

Depuis 2018, les paysans de la province d’Ispahan en Iran se révoltent contre leur gouvernement à cause de la sécheresse qui ruine leurs récoltes. 2018 fut l’année la plus aride en Iran depuis quarante-sept ans, selon le ministre de l’Energie.
Cette désertification a été accélérée par le détournement des canaux d’irrigation au profit de Yazd, capitale de la province voisine. Mi-novembre, des fermiers ont donc saboté les conduites d’eau qui approvisionnent Yazd, ce qui a amené une forte répression policière.
Les effets du réchauffement climatique et de la pression démographique ont été en effet aggravés par des décisions politiques qui auraient été prises en dépit du bon sens ou par intérêt et corruption : le président Rafsandjani (1989- 1997) aurait détourné la rivière pour approvisionner l’industrie de Yazd et, au passage, irriguer ses champs de pistaches, dont il était l’un des plus gros exportateurs ; une politique continuée par Mohammad Khatami (1997- 2005), né dans la région de Yazd, qui aurait favorisé sa ville d’origine. Mais c’est surtout la présidence de Mahmoud Ahmadinejad (2005-2013), qui a aggravé les choses en laissant proliférer les puits illégaux et en autorisant les paysans d’autres régions à puiser sans retenue dans le Zayandeh-rud pour irriguer leurs champs.
Et le peu d’eau dont dispose encore la région est pompé par l’usine de Saba, une gigantesque aciérie en périphérie d’Ispahan, qui emploie près de 15 000 personnes.
la région est dans une situation de stress hydrique très dangereuse. Au-delà de 40 % d’utilisation de l’eau, la capacité d’approvisionnement à long terme est menacée. Or, à Ispahan, on atteint 80 %.

D’après un article du journal Libération du 23 janvier.

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s