Frontispices de l’Encyclopédie

Dans le cadre du cours sur l’Europe des Lumières, je fais comparer aux élèves la page de titre de la première édition de l’Encyclopédie (1751) avec celles des volumes de la troisième édition, édité en Suisse, en ma possession (1777).
Je leur fais transcrire la date puis nous jouons au jeu des différences :
– le frontispice qui change d’une volume à l’autre ;
– la mention « Avec approbation et privilège du roi » qui a disparu ;
– le lieu de production qui est passé de Paris à Genève.
Cela me permet d’aborder l’histoire de l’Encyclopédie et la censure sous l’Ancien Régime.
Ensuite, nous détaillons le titre pour comprendre ce que contient l’ouvrage et comment il a été conçu. Pour cela, nous utilisons un extrait de l’article « encyclopédie » de l’Encyclopédie !
« Le but d’une encyclopédie est de rassembler les connaissances éparses sur la surface de la terre; d’en exposer le système général aux hommes avec qui nous vivons, et de les transmettre aux hommes qui viendront après nous ; afin que les travaux des siècles passés n’aient pas été des travaux inutiles pour les siècles qui succéderont ; que nos neveux, devenant plus instruits, deviennent en même temps plus vertueux et plus heureux, et que nous ne mourions pas sans avoir bien mérité du genre humain. (…). Il faut tout examiner, tout remuer sans exception et sans ménagement. (…) Il faut fouler aux pieds toutes ces vieilles puérilités; renverser les barrières que la raison n’aura point posées; rendre aux sciences et aux arts une liberté qui leur est si précieuse (…). »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s