Pour préparer un débat sur la légalisation du cannabis avec les jeunes de la MLDS

Capture d_écran 2018-01-06 à 10.45.09
Les pays ayant légalisé le cannabis au 1er janvier 2018

Si l’Inde et le Népal ont légalisé partiellement l’usage du cannabis dans les années 1980, en 2013, l’Uruguay est le premier pays à avoir légalisé de façon encadrée la culture et la consommation de cannabis. L’État de Californie a légalisé cette drogue le 1er janvier, à la suite du Colorado, de Washington, de l’Oregon, du Maine, du Nevada, de l’Alaska. L’état du  Massachusetts et le Canada le feront normalement en 2018. Cela représentera 110 millions de personnes soit 1,5% de la population mondiale.
Si cette drogue se consomme depuis des siècles sous différentes formes pour des usages récréatifs ou thérapeutiques, elle est encore prohibée dans la quasi-totalité des pays du monde. Mais cette interdiction est plutôt récente :  l’une des premières lois de prohibition du cannabis a été votée en Égypte en 1868, mais la plupart des pays occidentaux n’ont suivi que dans les années 1920 ou 1930, et la prohibition ne s’est vraiment mondialisée qu’après la Seconde guerre mondiale.

Capture d_écran 2018-01-06 à 10.44.59
Les pays ayant dépénalisé l’usage récréatif du cannabis au 1er janvier 2018

Toutefois, un grand nombre de gouvernements ont fait le choix de la dépénalisation. La consommation et/ou la culture du cannabis restent officiellement illégales dans 35 pays , mais elles sont tolérées ou soumises à des peines beaucoup moins lourdes, allant de la simple amende aux travaux d’intérêt général, en passant par la prescription d’une cure de désintoxication. Dans l’immense majorité des cas, cette politique de tolérance est réservée à la consommation personnelle de drogue, en petites quantités, et n’exonère pas les trafiquants. Elle maintient aussi souvent d’importantes contraintes pour les usagers. Cette dépénalisation concerne 1,2 milliard de personnes, soit 15% de la population mondiale.

Capture d_écran 2018-01-06 à 10.51.09
Les pays ayant légalisé l’usage thérapeutique du cannabis au 1er janvier 2018

Enfin, la question de la consommation du cannabis a également un aspect médical. Cet usage, déjà connu chez les Romains a été redécouvert au milieu du XIXe siècle par un médecin irlandais. Des recherches récentes montrent qu’il peut être utilisé comme bronchodilatateur, antispasmodique ou comme vasodilatateur.
Cette reconnaissance de vertus thérapeutiques au cannabis a conduit, ces dernières années, de nombreux gouvernements à infléchir leur législation pour le rendre accessible aux malades. 37 pays sont concernés par le « cannabis thérapeutique ». Cela représente 1,4 milliard de personnes, soit 18% de la population mondiale.

Capture d_écran 2018-01-06 à 10.53.47
La situation en Europe

D’après un article du blog Les Décodeurs.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s