Quand un site d’information va trop vite

France Info relaie un article de Mashable en affirmant que les internautes allemands peuvent acheter des lego nazis sur Amazon. Mais a y regarder de plus près, il s’agit de lego représentant l’armée allemande, c’est – à dire la Wehrmacht et non des SS. Et c’est d’ailleurs ce que précise le site Mashable.

De plus, en cherchant un peu, je suis aussi tombé sur ces boîtes vendues également sur Amazon. Cobi est une société polonaise de fabrication de jouets. La société est surtout connue pour sa fabrication de briques emboîtables, ressemblant furieusement au concept de Lego. L’entreprise serait même le second fabricant en Europe et le troisième au monde dans cette catégorie.
Dans sa gamme de produits, Cobi (pour CustomBricks) propose le label « Petite Armée » (Mała Armia ou Small Army), pour lequel elle vend des figurines et véhicules de l’armée allemande de la Seconde Guerre mondiale. Pourquoi ne citer alors que les figurines Lego customisées par des particuliers qui les vendent ensuite sur Amazon dans les articles ?

La question même de l’interdiction de ces boîtes est-elle pertinente ? Cela signifie-t-il qu’on ne peut pas jouer à la Seconde Guerre mondiale ? Dans ce cas, il existe de nombreux jeux vidéo qui devraient être interdits aussi de vente. J’ai longtemps joué aux jeux de figurines historiques ou aux wargames, en reconstituant des batailles de la Seconde Guerre mondiale entre autres. Doit-on interdire les règles de ces jeux et les figurines ? Cela me semble absurde.

J’avais évoqué il y a quelque temps la question de jouer à la Shoah. Il me semble que la problématique n’est ici pas la même.

EDIT : l’Union des étudiants juifs de France a demandé ce jeudi à Amazon et Ebay de retirer de leur site les figurines Cobi représentant l’armée allemande de la Seconde Guerre mondiale. Cette même association ne dit par contre rien sur les figurines de l’armée américaine, russe ou japonaise, vendues également par Cobi.

S’il faut interdire le mauvais goût, Cobi propose aussi cela à la vente…

81DlXZ-85UL._SL1500_

Et si plutôt que de les boycotter, ces jouets (les références de la Seconde Guerre mondiale) étaient utilisés à des fins pédagogiques. Et pourquoi pas par les parents eux-mêmes ?

sum28_enfants_01f
affiche de propagande des années 30

 

2 thoughts on “Quand un site d’information va trop vite”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s