Etre une fille dans la bande de Gaza

« La vie dans la bande de Gaza est difficile. Le conflit est toujours là, ainsi que la pauvreté et il y a juste assez de fuel pour fournir de l’électricité quelques heures par jours. Deux millions de personnes vivent sur ce territoire de 365 km2, qui en fait l’endroit le plus peuplé au monde. Les frontières avec leurs voisins, l’Egypte et Israël sont toutes les deux fermées et voyager dans ces pays est extrêmement contrôlé. La vie là-bas est souvent comparée à celle d’une prison à ciel ouvert, voire pire.« 

Depuis plus de cinq ans, Monique Jaques documente ce que c’est de grandir dans la bande de Gaza quand on est une fille. La photographe a maintenant le projet d’en faire un livre. Une campagne de financement a été lancée pour cela sur Kickstarter.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s