Ce n’est pas vraiment Guédelon…

Capture d_écran 2017-08-03 à 17.52.59
D’extérieur, on pourrait s’y tromper !

En 2008, un riche homme d’affaires français né au Liban, a acheté à Louveciennes, près de Paris, un parc de 23 hectares en bordure de forêt, avec un manoir en ruine. Au XVIIe siècle, le site avait servit de cantonnement aux soldats affectés à la construction de Versailles puis aux gardes Suisses chargés de sa surveillance. Via sa société, la Cogemad, spécialisée dans l’immobilier de très grand luxe, il décida d’y construire un château dans le style du XVIIe , en faisant travailler des entreprises labellisées «entreprises du patrimoine vivant».
Le chantier a été réalisé en trois ans. Si les bases de la demeure sont en béton, le reste a été réalisé « comme à l’époque ». A l’image de la charpente, assemblée à l’ancienne avec un système de tenons et de mortaises, puis recouverte d’ardoises d’Angers ; ou de la façade, avec ses bas-reliefs sculptés à la main dans la pierre de Saint-Maximin, une carrière de l’Oise.
Au rez-de-chaussée du château, à l’étage des réceptions, plusieurs pièces possèdent des plafonds peints, comme le hall monumental ou la salle à manger. Ces fresques en trompe-l’œil, peintes en atelier, puis collées et marouflées, ont été inspirées des œuvres réalisées par Charles Le Brun pour le château de Vaux-le-Vicomte, et de différents décors du château de Versailles.
Le premier étage du château accueille un appartement de maître de 300 mètres carrés, avec quatre chambres, autant de salles de bains ornées de marbre et un espace pour les invités d’une surface équivalente. Tout cela doté du confort le plus moderne, bien loin des standards  de Versailles !
Le sous-sol est réservé aux loisirs et est une grosse entorse à l’histoire. On y trouve en effet une piscine intérieure, avec bassin extérieur chauffé. Mais aussi un terrain de squash, une salle de fitness, une salle de cinéma de douze places et une discothèque.
Il semblerait que cette propriété ait trouvé un acquéreur au Moyen – Orient depuis 2015 pour une somme de 275 millions d’euros…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s