La pollution est catastrophique en Chine

On estime qu’en Chine près de 60% des nappes phréatiques, 30% des rivières et 19% des terres arables sont si polluées qu’elles menacent la vie des habitants, et qu’un Chinois sur sept consomme de l’eau contaminée, soit 190 millions de personnes.
Le journal suisse Le Temps propose un reportage dans l’un des « villages du cancer » qui bordent la rivière Huai, à l’est du pays.
Le fleuve jaune, le Yangtzé, la rivière des Perles et la rivière Huai font partie des cours d’eau les plus pollués. Ils sont bordés d’une multitude d’usines de papier, de cuir, de pesticides et de peinture qui déchargent souvent leurs eaux usagées directement dans les rivières. A cette pollution industrielle s’ajoutent les pesticides et les fertilisants qui s’infiltrent dans les rivières et les lacs depuis les champs qui les bordent.
Une partie des produits toxiques contenus dans les eaux de Chine sont cancérigènes. Lorsqu’ils sont bus, ils provoquent des cancers des organes digestifs (œsophage, colon, estomac, foie, gorge). Ces substances polluantes s’immiscent aussi dans la chaîne alimentaire. Les poissons et les crabes pêchés en Chine présentent régulièrement des traces de dioxine. Une partie du riz est contaminé à l’arsenic.
La Chine compterait 459 « villages à cancer », où le taux de cancers est 50% plus élevé que dans le reste du pays.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s