Mal de tête à l’Education nationale ?

organigramme-MENESR_16_322886

La Direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco), au ministère de l’éducation nationale, n’a plus de chef depuis début juillet, Florence Robine, première femme à la tête de la Dgesco, ayant été remerciée par M. Blanquer
La situation est à peine différente à la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (Dgesip) où, depuis le départ, en avril, de Simone Bonnafous, l’intérim se prolonge.
Accessoirement, l’académie de Rouen se trouve aussi sans recteur depuis début juillet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s