Max Gallo (1932 – 2017)

jeanne-d-arc-jeune-fille-de-france-brulee-vive

Historien et romancier prolifique, Max Gallo est l’auteur d’une centaine de romans, biographies et études historiques.
Né à Nice en 1932, dans une famille d’immigrés italiens, il était patriotique et avait la passion de la République et l’horreur de la « repentance ». Il s’est d’abord fait connaître comme historien, avant de toucher le grand public avec des sagas romanesques et des biographies historiques à succès de Jaurès, de Gaulle ou Napoléon.
Ancien militant communiste dans sa jeunesse, Max Gallo a également mené une carrière politique dans les années 1980-1990. Député socialiste de 1981 à 1983, puis porte-parole du gouvernement socialiste (1983-1984), il avait ensuite pris ses distances avec la gauche. Max Gallo avait par ailleurs exercé un mandat de député européen de 1984 à 1994. En 2007, il avait été élu à l’Académie française.

Max Gallo faisait partie de ces historiens voulant à tout prix le retour du roman national, très lié au catholicisme, ce qu’il a théorisé dans son ouvrage L’Âme de la France, paru en 2007.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s