L’église vénézuélienne condamne la dictature

L’Église catholique du Venezuela a mis son poids dans la balance en accusant vendredi 7 juillet le gouvernement du président Nicolas Maduro d’être une dictature qui sera encore renforcée avec l’élection le 30 juillet d’une Assemblée constituante.
« Il ne s’agit plus d’un conflit idéologique entre la droite et la gauche, mais d’une lutte entre un gouvernement devenu une dictature et tout un peuple qui réclame la liberté », a déclaré devant la presse le président de la Conférence épiscopale vénézuélienne.
Souvent critiquée par le président Maduro pour ses prises de position jugées trop proches de l’opposition, l’Église avait joué les médiatrices lors d’une tentative de dialogue entre les deux camps fin 2016.
Suite à sa prise de parole, e président de la Conférence épiscopale a autorisé que tous les locaux appartenant à l’Église, à l’exception des lieux de culte, soient utilisés par l’opposition au moment du référendum qu’elle souhaite organiser, le 16 juillet, sur ce projet de Constituante.
À propos de ce vote, Nicolas Maduro a exigé jeudi des fonctionnaires, soit 2,8 millions de personnes, qu’ils aillent voter d’ici trois semaines pour la Constituante, sans excuse, entreprise par entreprise, ministère par ministère, gouvernorat par gouvernorat, mairie par mairie.

D’après un article du Monde.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s