Le portrait officiel du président Macron

DDe0CkVXoAAH5LE.jpg-large

Le chef de l’Etat pose en costume sombre, cravate bleu marine, les deux mains sur son bureau, contre lequel il s’appuie. Derrière lui, une fenêtre ouverte donne sur le jardin de l’Elysée.
Sur le bureau, le livre ouvert est l’un des tomes des Mémoires de guerre de De Gaulle. Il y a aussi deux livres fermés, qui sont des recueils de La Pléiade : Le Rouge et le Noir de Stendhal et Les Nourritures terrestres de Gide. On aperçoit également l’horloge du Conseil des ministres et un encrier orné d’une statuette de coq.
Le portrait a été réalisé par Soazig de La Moissonnière, photographe de la présidence.

5 thoughts on “Le portrait officiel du président Macron”

  1. Que l’importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée.

    Les Nourritures terrestres, André Gide, éd. Gallimard, p. 21

    Et si notre âme a valu quelque chose, c’est qu’elle a brûlé plus ardemment que quelques autres.
    Je vous ai vus, grands champs baignés de la blancheur de l’aube ; lacs bleus, je me suis baigné dans vos flots – et que chaque caresse de l’air riant m’a fait sourire, voilà ce que je ne me lasserai pas de te redire, Nathanaël. Je t’enseignerai la ferveur.

    Les Nourritures terrestres, André Gide, éd. Gallimard, p. 23

    Il y a d’étranges possibilités dans chaque homme. Le présent serait plein de tous les avenirs, si le passé n’y projetait déjà une histoire.

    Les Nourritures terrestres, André Gide, éd. Gallimard, p. 24

    Il faut, Nathanaël, que tu brûles en toi tous les livres.

    Les Nourritures terrestres, André Gide, éd. Gallimard, p. 31

  2. “La gloire se donne seulement à ceux qui l’ont toujours rêvée. ”
    in Mémoires du Général de Gaulle

     » l’oeil de Julien suivait machinalement l’oiseau de proie. Ses mouvements tranquilles et puissants le frappaient, il enviait cette force, il enviait cet isolement. C’était la destinée de Napoléon, serait-ce un jour la sienne? »
    Le Rouge et le Noir, Stendhal

  3. Moi aussi mais ces trois choix sont littéralement « donnés à regarder ».La formation (et possibilité de subversion assumée) avec Les nourritures Terrestres, la construction du moi ( mise en avant de la fierté et de la volonté jusqu’au-boutiste avec Julien Sorel) jusqu’au pouvoir assumé avec De Gaulle.
    Trop Lourd de métaphores pour être honnête…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s