Ils n’apprendront jamais…

5150430_7_d338_2017-06-24-63add78-14366-1olwzq8-3z0k9_6419bca7dfb926dd3d30c2d0ca6ed721

Les hommes politiques sont vraiment de mauvais élèves !

Sur le papier, la promesse était séduisante. Le candidat Emmanuel Macron, s’était engagé à réduire à douze le nombre d’élèves dans les classes de CP et de CE1 en éducation prioritaire, au nom de la lutte contre l’échec scolaire et les inégalités.
Mais, à vouloir le faire dès la rentrée de septembre, la mise en œuvre de ce projet louable va tourner au fiasco…
Deux difficultés se posent : comment trouver des salles disponibles dans les écoles concernées ? Et à quels enseignants faire appel ?
Pour le second point, le ministère de l’Éducation nationale a fait le calcul : dès septembre, ce seront près de 2500 classes de CP qui seront « dédoublées » en REP+, les réseaux d’éducation prioritaire renforcés. Il faut donc trouver maintenant  2500 enseignants en plus. Difficile en un temps aussi court, aussi le ministère envisage-t-il sérieusement de recruter par Pôle Emploi !
Mais le premier point est autrement plus bloquant : il faudrait créer 2500 lieux – classes de plus, dans des écoles qui ne sont pas prévues pour cela et aux frais des municipalités qui ne l’ont pas budgété vue les délais ridicules… Va-t-on, par électoralisme, placer les élèves dans des préfabriqués ou des salles conçues hors des préoccupations pédagogiques ? Est-ce vraiment cela lutter contre les inégalités ?
Pourquoi tout simplement ne pas avoir attendu la rentrée de septembre 2018 afin de tout préparer et de faire de cette mesure une réussite phare du quinquennat ? Au lieu de cela, la grogne se manifeste déjà.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s