Un nouvel attentat en Afghanistan

March 2017 AFG Partial Threat Assessment-01

Près de 40 % de l’Afghanistan est aux mains de groupes armés insurgés, islamistes radicaux, dont les talibans (qui ont contrôlé le pays entre 1996 et 2001), notamment dans le Sud et les campagnes, et Daech, implanté dans l’Est. Depuis 2014, les Talibans refusent de s’asseoir à la table des négociations tant que les troupes américaines sont présentes sur le territoire afghan.
Les Talibans ont annoncé le mois dernier le lancement de leur offensive de printemps. Chaque année, lors de cette reprise intense des combats, ils se fixent des objectifs. En 2017, ils ont affirmé vouloir viser en priorité les forces étrangères, leurs infrastructures militaires et de renseignement, et l’élimination de leurs mercenaires locaux.
Or, un attentat-suicide dans le quartier diplomatique de Kaboul a causé la mort d’au moins 80 personnes mercredi 31 mai au matin, en blessant plus de 350 autres, à quelques pas de l’ambassade d’Allemagne et de l’ambassade de France.
les Talibans ont démenti toute implication dans l’attaque meurtrière, qu’ils ont condamnée. Daech n’a pour le moment pas revendiqué l’attentat alors que l’organisation terroriste avait revendiqué en mars l’attaque meurtrière contre l’hôpital militaire qui a fait plus d’une centaine de morts, et plus récemment celui contre la radio télévision publique à Jalalabad, dans l’est du pays, où le groupe s’est implanté il y a deux ans.

D’après un article de La Croix.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s