Instantané d’histoire dans les camps de travail allemands du STO

Août 1944, alors que Paris fêtait sa libération, en Allemagne, pour plus de six cent mille Français contraints au service du travail obligatoire dans les usines du Reich, la guerre n’était pas finie. Jean Baudet avait 20 ans et il a photographié la vie dans son camp près de Hanovre.

Ce documentaire est à voir quelques jours encore sur le replay d’Arte.

One thought on “Instantané d’histoire dans les camps de travail allemands du STO”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s