Pour aménager la Guyane

Voici l’essentiel de ce que le gouvernement a promis cette semaine, après quelques jours de grève générale en Guyane. Cela a semblé toutefois insuffisant aux différents collectifs qui ont décidé de rejeter la proposition.

Dans le domaine de la sécurité et de la justice :
– un escadron de gendarmes mobiles sera basé à demeure en Guyane ;
– 50 gendarmes et policiers arriveront en renfort dès 2017 puis 90 gendarmes supplémentaires entre 2018 et 2020 ;
– un tribunal de grande instance sera construit à Saint-Laurent-du-Maroni (30 millions d’euros) ;
– un établissement pénitentiaire sera construit à Saint-Laurent-du-Maroni (50 millions d’euros) ;

Dans le domaine de la santé :
– le projet de cession du centre médico-chirurgical de Kourou est abandonné en faveur d’un projet s’inscrivant dans le service public ;
– 20 millions d’euros sont délégués en urgence au centre hospitalier de Cayenne pour lui permettre de payer ses fournisseurs ; 40 millions supplémentaires sont décidés pour moderniser l’hôpital ;
– 25 millions d’euros sont attribués au centre hospitalier de l’ouest guyanais pour renforcer son budget d’investissement.

Pour l’éducation :
– l’Etat accompagnera la collectivité territoriale de Guyane (CTG) dans la construction des collèges et des lycées à hauteur de 50 millions d’euros par an pendant cinq ans (250 millions d’euros) ;
– l’Etat décide de porter de 10 à 15 millions d’euros par an la dotation aux communes pour construire des écoles, sur dix ans (150 millions d’euros) ;
– le nombre d’intervenants en langue maternelle dans les écoles sera doublé dès la rentrée 2017 ;

Pour l’équipement et l’aménagement :
– l’Etat cédera gratuitement à la CTG et aux communes de Guyane 250 000 hectares ;
– l’Etat engagera dès 2017 les études de doublement du pont du Larivot et lancera les travaux pour un montant de 100 millions d’euros ;
– l’Etat engagera une première tranche du doublement de la RN1 entre Cayenne et Macouria et de la RN2 entre Cayenne et Matoury pour un montant de 100 millions d’euros ;

En faveur de l’Economie et de l’aide sociale :
– l’Etat versera dans les tout prochains jours une avance de trésorerie de 4,5 millions d’euros à la CTG pour lui permettre de régler les factures des transporteurs ;
– l’Etat décide des mesures suivantes en faveur des pêcheurs et des agriculteurs : paiement des aides gérées par l’ASP à hauteur de 3,5 millions pour les pêcheurs et de 5,5 millions pour les agriculteurs ;
– le gouvernement transformera en subvention exceptionnelle d’équilibre le prêt de 53 millions d’euros consenti par la Caisse des dépôts et consignations afin de permettre à la CTG de régler ses factures à l’égard des entreprises guyanaises.

D’après un article du Monde.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s