Un trésor chinois du XVIIe siècle retrouvé dans le lit d’une rivière

58d0f18ec361

Au milieu du XVIIe siècle, les crises politiques, climatiques et agricoles, ainsi que l’invasion des Mandchous au nord, provoqua la chute de la dynastie Ming. Chang Hsien-chung était un ancien soldat qui, sur fond de révoltes paysannes, profita de l’extrême faiblesse du régime pour monter sa propre armée et se livrer à des razzias. A partir de 1643, les ambitions du rebelle prirent une autre ampleur tout comme son armée qui grossit pour passer de quelques milliers d’hommes à environ 100 000 soldats : Chang Hsien-chung voulait son royaume.
En 1644, il jeta son dévolu sur la province du Sichuan qu’il a rapidement conquise. Même si le bilan, en termes de mortalité humaine, de son très court règne est impossible à faire précisément, il est probable que plusieurs centaines de milliers de personnes perdirent la vie, sans compter toute celles qui fuirent la province sous le régime de terreur instauré par Chang Hsien-chung. Incapable de gouverner durablement le territoire, il voulut, à la fin de 1646, l’abandonner et s’installer dans le Shaanxi voisin, d’où il était originaire. Trahi par un de ses officiers, il fut attaqué et tué en janvier 1647 sur ordre de la nouvelle dynastie mandchoue.
En 1646, alors que Chang Hsien-chung faisait transporter son trésor de guerre par bateaux vers le sud du Sichuan, le convoi fut attaqué sur la rivière Min. Un millier d’embarcations auraient sombré et le pactole du chef de guerre avec elles. Depuis lors, la rumeur d’un trésor englouti courait dans la province.

Mais il y avait visiblement plus qu’une rumeur. En 2005, des ouvriers travaillant sur la berge de la rivière découvrirent sept lingots d’argent. S’en suivit une intense période de pillage. Après une longue enquête, la police arrêta, en 2015, 31 personnes et confisqua des milliers de pièces d’or et d’argent, ainsi que des lingots et du matériel de plongée.
Depuis janvier, des archéologues fouille le lit de la rivière et viennent peut-être de retrouver la trace du trésor englouti de Chang Hsien-chung. Ils ont attendu pour cela la saison sèche, procédé à de gros travaux de terrassement et installé plusieurs pompes pour drainer le site jour et nuit. Le lit de la rivière est ainsi apparu à l’air libre sur plusieurs centaines de mètres et une zone d’un total d’un hectare a déjà été fouillée.
plus de 10 000 objets ont été trouvés. De grandes quantités de pièces d’or, d’argent et de bronze, des bijoux ainsi que des armes en fer comme des épées, des couteaux et des lances. Ces objets seront extrêmement précieux pour la science, l’histoire et l’art. Ils permettront de mieux connaitre la vie politique, économique, militaire et sociale sous la dynastie Ming.

D’après un article du blog Passeur de sciences.

One thought on “Un trésor chinois du XVIIe siècle retrouvé dans le lit d’une rivière”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s