De la viande avariée dans les assiettes ?

Voilà qui peut intéresser les élèves de cinquième pour le chapitre que nous terminons en ce moment.

ECO-2011124-Agriculture-monde-grande18_EtCas1_Doc1_SystAgricoleBrésil

Des fonctionnaires brésiliens recevaient de l’argent pour faciliter la production et la vente d’aliments avariés, en émettant des certificats sanitaires sans avoir effectué d’inspections.
Pour l’heure, 21 entrepôts frigorifiques sont visés par une enquête de la police. Les analyses ont révélé la présence de bactéries de type salmonelle dans les produits et l’usage de substances cancérigènes et d’étiquettes falsifiées pour camoufler de la viande avariée.
Or le Brésil est le premier exportateur mondial de bœuf et de volaille. En 2016, le Brésil a exporté pour plus de 859 millions de dollars de viande de poulet vers la Chine et pour 702,7 millions de viande bovine, selon le ministère du Commerce. Les importations brésiliennes ont été immédiatement suspendues en Chine et au Chili et l’Union Européenne a imposé des restrictions à ces importations.

D’après un article du journal La Croix.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s