Vies de migrants

Pendant dix-huit mois, quatre grands journaux européens (Le Monde, The Guardian, Der Spiegel et El Pais) vont suivre dans leur pays respectif une famille de migrants pour raconter leur arrivée et leur intégration.
A Derby, 200 km au nord de Londres, c’est la vie d’un agriculteur de Kunduz, au nord de Kaboul, et de son fils de 9 ans que raconteront les journalistes du Guardian.
A Jerez de La Frontera, en Andalousie, les journalistes du quotidien espagnol El Pais suivront une équipe de foot composée en majorité de migrants africains, tous arrivés par leurs propres moyens.
A Lüneburg, près de Hambourg, le magazine allemand Der Spiegel va chroniquer le quotidien d’un couple syrien et de ses six enfants qui avait quitté Damas et la guerre avant d’être sauvé en Méditerranée par un tanker allemand.
Le Monde a choisi de suivre une famille sud-soudanaise de neuf personnes qui doit prochainement quitter Israël après plusieurs années dans ce pays. Un village de Corrèze les attend, mais les jeunes de la famille hésitent encore à rejoindre notre pays.
Un site dédié a été créé pour relater ces expériences.

One thought on “Vies de migrants”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s