C’est la démocratie qu’il méprise.

François Fillon est candidat à l’élection présidentielle, mais il veut être traité comme les autres Français… Serait-ce encore un prétendant président normal ?
Il a confirmé ce mercredi qu’il serait convoqué le 15 mars par les juges d’instruction afin d’être peut-être mis en examen, une convocation à laquelle il se rendra, a-t-il précisé, lors d’une prise de parole devant la presse.
« Depuis le début, je n’ai pas été traité comme un justiciable comme les autres« , a ajouté le candidat de la droite soupçonné d’avoir accordé un emploi fictif à son épouse et ses enfants lorsqu’il était député et sénateur. La question mérite cependant d’être posée : se proposer pour devenir président de la République, n’est-ce pas devoir être différent des autres, moralement irréprochable notamment ? C’est du moins ce que je pense.
Non content de renier sa parole, il a ensuite clairement accusé la justice de le poursuivre pour des raisons politiques. « Par ce déchaînement disproportionné, par ce choix de ce calendrier, ce n’est pas moi seulement qu’on assassine c’est l’élection présidentielle« , a-t-il assuré. Selon lui, toujours « il est sans exemple, dans une affaire de cette importance, qu’une convocation aux fins de mise en examen soit lancée quelques jours à peine après la désignation des juges, sans qu’ils aient pris connaissance du dossier ni procédé à des investigations supplémentaires, sur la simple base d’un rapport de police manifestement à charge, c’est-à-dire pour condamner« .
Et de conclure, sans avoir peur de la grandiloquence et du ridicule : « Je ne céderai pas, ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas, j’irai jusqu’au bout, parce qu’au-delà de ma personne c’est la démocratie qui est défiée« .
Mais le plus grave est sans doute cela : « c’est au peuple français que je m’en remets parce que seul le suffrage universel et non pas une procédure menée à charge peut décider qui sera le prochain président de la République« . Cette déclaration est populiste à souhait et semble laisser croire que monsieur Fillon place l’avis des Français au -dessus de la loi. Voter pour un candidat ne l’absout absolument pas : tout au plus, devenu président, celui-ci est protégé de sanctions à l’encontre de ses possibles délits durant son mandat.
A la date du 1er mars, le Conseil constitutionnel a cependant dévoilé la liste des élus qui parrainent les candidats et François Fillon a enregistré 738 parrainages, atteignant donc le seuil des 500 signatures requises pour poursuivre la campagne.

5087181_7_54fd_2017-03-01-0676f91-10500-h3teoy-idjm75vcxr_aeaa8acb081f932231642f1dd93c58f9
Urne destinée aux votes des sénateurs au Palais du Luxembourg à Paris. GONZALO FUENTES/ REUTERS

L’entêtement de monsieur Fillon a cependant eu deux conséquences immédiates dommageables pour son camp :
– l’Union des démocrates et indépendants, alliée à François Fillon, va se réunir cet après-midi, à la suite de l’annonce de la convocation de M. Fillon devant les juges. Le débat sur le retrait du soutien de l’UDI à François Fillon est ouvert, a déclaré à Reuters Jean-Christophe Lagarde, le président du parti.
– Bruno Le Maire a lui annoncé sa démission de ses fonctions de représentant pour les affaires européennes et internationales de la campagne de François Fillon. L’ancien ministre et candidat à la primaire de la droite a déclaré à ce sujet : « Le 26 janvier dernier, François Fillon déclarait devant les Français que s’il était mis en examen, il retirerait sa candidature à la présidence de la République française. Je crois à la parole donnée. Elle est indispensable à la crédibilité de la parole donnée. En accord avec mes principes, je démissionne donc de mes fonctions« .

Selon un sondage Harris Interractive-RMC-Atlantico réalisé après la déclaration de mercredi, 75% des Français souhaitent que François Fillon retire sa candidature. Parmi eux, 48% des électeurs de droite et du centre souhaitent qu’il se maintienne dans la course pour l’Elysée. Seule une petite majorité des sympathisants de Les Républicains (53%) sont de cet avis, contre 47% qui souhaitent un retrait.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s