Attention, cet article fait mal aux yeux !

Ce qu’il ne faut pas faire quand on est professeur…

Lors d’une séance sur les médias, l’opinion publique et les élections présidentielles, des élèves de troisième m’ont fait découvrir un « candidat » youtubeur. Il a déjà réalisé trois vidéos consacrées à sa candidature et à son programme (mais « L’école des primaires » me paraît dénuée du moindre intérêt). Une fois dépassé son aspect ridicule et son langage souvent vulgaire, ce jeune homme dit des choses intéressantes et il y a matière à travailler pour les élèves.

Jojo Bernard publie ses vidéos sur Youtube depuis plusieurs années. Avec 217 000 abonnés, il a toute une communauté derrière lui. Suite à son succès, il a même enchaîné les festivals et va monter sur les planches à Lille.
Jojo Bernard tient à être précis sur ses intentions : « Mon personnage n’est pas handicapé, il est idiot. Et on a le droit de se moquer de la connerie. » Dans ses vidéos, il aborde autant de sujets anodins (la fête des mères, la rentrée) que plus sérieux. D’après lui, les sujets qui sont polémiques sont les plus intéressants. Il aime particulièrement provoquer et faire réagir les internautes sur la question du FN, du mariage homosexuel ou encore des religions.

Je reste un critique sévère des youtubeur(s?) et de l’habitude de visionner ce que je qualifie au mieux de bêtises, mais lorsque Youtube coïncide avec les programmes, pourquoi se priver d’une source d’intérêt pour les élèves et d’essayer de les faire réfléchir sur leurs pratiques médiatiques ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s