Le financement des partis politiques français

On compte encore 451 partis et groupements politiques en France (dont de nombreux micropartis créés uniquement pour des élections ou des associations politiques à visée locale) ! Vous en trouverez la liste ci-dessous :

liste-formations-politiques

Les règles de financement des partis politiques ont été définies en 1988 avec la loi relative à la transparence financière de la vie politique. Elle instaure également une aide d’Etat, dépendante du nombre de parlementaires de chaque formation au Sénat et à l’Assemblée nationale.
Depuis 1990, les partis non représentés au Parlement peuvent également bénéficier du financement public, proportionnellement au nombre de voix obtenues au premier tour des élections législatives, à condition qu’ils aient présenté des candidats dans au moins soixante-quinze circonscriptions, sur un total de 577.

capture-decran-2017-02-11-a-08-36-52

Principaux partis au Parlement, le Parti socialiste et Les Républicains sont donc les destinataires les plus importants des aides d’Etat. Viennent ensuite le Front national, Europe écologie-Les Verts  et le Parti communiste français.

D’après un article du blog Les Décodeurs.

Un autre article des Décodeurs (à lire ici) permet d’y voir plus clair dans la galaxies des organisations politiques françaises.

One thought on “Le financement des partis politiques français”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s