La résistance selon Tzvetan Todorov

738_054_cen07120

Tzvetan Todorov, décédé hier, se décrivait comme un passeur entre les disciplines. S’il a commencé par les études littéraires et la théorie du langage, il est ensuite passé à l’anthropologie, puis l’histoire, les sciences politiques et la philosophie morale.
Je n’ai pas lu grand chose de cet auteur : Introduction à la littérature fantastique datant de 1970, lors de mes études, Les genres du discours (1978), Les Morales de l’histoire (1991) et Les Abus de la mémoire (2004). Vous l’entendrez ci-dessous parler des valeurs de la résistance durant la Seconde guerre mondiale.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s