Survivre dans un pays en ruine

ousman-vendeur-fallalel8-dollars-semaine_1_1400_787

Détruite à 70 % à l’hiver 2014-2015, la ville syrienne de Kobané, située à la frontière turque, était surtout peuplée de Kurdes. Les entrées de la ville sont aujourd’hui barricadées, les véhicules n’y pénètrent qu’après d’interminables contrôles. Des miradors se dressent aux points stratégiques et une profonde tranchée encercle la cité pour empêcher le passage de véhicules-suicide car le front est tout proche.

En septembre 2014, l’Etat islamique avait assiégé Kobané et contraint la plupart de ses habitants à fuir en Turquie. Quelques centaines de combattants kurdes, armés et entraînés par le PKK (parti des travailleurs du Kurdistan de Turquie), firent cependant face, bénéficiant du soutien aérien décisif de la coalition internationale. Le siège a pris fin au bout de quatre mois, le 26 janvier 2015 et la population est progressivement revenue.
Mustafa Hassan, âgé de 75 ans avait dû fuir en Turquie avec sa famille : « Nous avons été entassés dans des camps de l’autre côté de la frontière. Cela a duré un an. Nous étions heureux de rentrer chez nous, mais la ville était complètement détruite. Il y avait des cadavres partout ainsi que des explosifs. Chez nous, il ne restait plus rien. Même ma moto avait disparu. »
Nahida, sa fille de 40 ans portant son bébé dans les bras, ajoute : « Nous survivons grâce à mes deux fils de 14 et de 17 ans. Le cadet travaille dans un restaurant pour 3000 livres syriennes hebdomadaires (6 €), l’autre est ouvrier sur les chantiers lorsque son patron peut s’approvisionner en matériaux de construction. »
Dans le restaurant, Ousman cuisine des falafels à la chaîne. « Je travaille dix heures par jour, six jours par semaine. Avant la guerre, j’allais à l’école. Tous mes amis sont en classe en ce moment. Moi, je n’ai pas le choix, je dois travailler car ma famille n’a pas d’argent.« 

D’après un article de La Croix.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s