Naviguer virtuellement sur un bateau de la compagnie des Indes du XVIIIe siècle.

L’exploitation des données des journaux de bord des navires de la Compagnie française des Indes orientales au XVIIIe siècle par le Centre de Recherches Historiques de l’Ouest (Université de Bretagne-Sud) permettra de mieux comprendre les pratiques maritimes liées à un système technique et à la mondialisation des échanges.
Le projet ASIALOG offrira différents niveaux de lecture et de compréhension des navigations euro-asiatiques par le traitement d’informations complexes (direction des vents, état de la mer, vitesse, distance parcourue, durée des escales, accidents, rencontres, etc.).
La copie virtuelle du Boullongne, un navire du XVIIIe siècle de 600 tonneaux qui a servi au transport des épices et autres marchandises sur la Route des Indes, a été conçue pour aider les historiens à reconstituer la vie à bord à l’époque.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s