Une histoire de France qui m’intéresse

61c5ta9hqnl

L’Histoire mondiale de la France est un projet d’un collectif de 122 historiens réunis sous la direction de Patrick Boucheron qui veulent raconter l’histoire de la France en la remettant dans le contexte du vaste monde avec l’ambitio d’expliquer la France par le monde et d’écrire l’histoire d’une France qui s’explique avec le monde.
L’ouvrage se place dans le sillage de Lucien Febvre. Dans son cours au Collège de France de 1944, l’historien avait déjà posé la nécessité de déjouer « l’idée d’une France nécessaire, fatale, préfigurée, l’idée d’une France donnée toute faite par la nature à l’homme de France, en appelant France toute la série des formations, des groupements humains qui ont pu exister avant la Gaule sur ce qui est aujourd’hui notre sol« . Cet ouvrage collectif témoigne d’une histoire de France plurielle, ouverte, faite de rencontres, de brassages et de métissages.
Concrètement, le volume se présente sous une forme chronologique qui permet une lecture linéaire exhaustive autant qu’un butinage curieux. On y trouve des dates emblématiques, comme la bataille d’Alésia (52 avant J.-C.), le sacre de Charlemagne (800), l’élection de Hugues Capet (987), les batailles de Bouvines (1214) et de Marignan (1515), l’ordonnance de Villers-Cotterêts (1539) et la révocation de l’Édit de Nantes (1685), la Révolution française de 1789 et la révolution de 1848, l’affaire Dreyfus (1894) et les guerres mondiales du XXe siècle. Mais aussi d’autres plus étonnantes comme la venue des Gaulois au Sénat de Rome (en 48), le voyage du tailleur de pierre Étienne de Bonneuil en Suède en 1287, le procès lié à la présence d’un esclave noir à Pamiers (1446) ou la création du Muséum d’histoire naturelle (1793).
Chacune des 146 dates choisies laisse entrevoir l’importance des relations de la France avec le monde. Chacune des entrées prend la forme d’un chapitre court (pas plus de cinq pages) qui raconte l’événement choisi sous la forme d’une intrigue. L’écriture, sans notes, se veut accessible au plus grand nombre. Des repères bibliographiques permettent au lecteur de poursuivre ensuite ses recherches s’il le souhaite.

D’après un article de La Croix.fr

Et ci-dessous une émission de La marche de l’histoire consacrée au livre :

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s