Quand un nazi se cachait en Syrie

revuexxi_no37

La revue de grands reportages XXI révèle dans son dernier numéro paru ce mercredi 11 janvier que l’ancien SS d’origine autrichienne Alois Brunner, jugé responsable de l’assassinat d’au moins 130 000 juifs d’Europe durant la seconde guerre mondiale, est mort dans un cachot à Damas en décembre 2001 à l’âge de 89 ans. Ce reportage confirme ainsi les informations recueillies par le centre Simon Wiesenthal en décembre 2014.
L’enquête est basée sur le récit de trois témoins, présentés comme d’anciens membres des services de sécurité syriens en charge de la protection de l’ancien nazi dont un, Abou Yaman, aujourd’hui réfugié en Jordanie, a accepté de s’exprimer sous son véritable nom.
Selon ces témoignages, il a vécu les dernières années de sa vie enfermé dans un cachot au sous-sol d’une résidence habitée par des civils. A sa mort en décembre 2001, son corps a été inhumé discrètement au cimetière Al-Affif à Damas.
A la fin de la guerre, Alois Brunner s’était enfui en Syrie et est devenu le conseiller d’Hafez El-Assad, le père de l’actuel président syrien, en 1966. Alois Brunner apporta son expertise pour la formation des services secrets du pays, contribuant ainsi à bâtir un système répressif efficace. Le régime de Damas a toujours nié sa présence sur son territoire.
Responsable de la déportation vers Auschwitz de 56 000 juifs de Vienne, 43 000 de Salonique, 14 000 de Slovaquie et 23 500 de France, où il a dirigé le camp de Drancy, Alois Brunner était très apprécié par Adolf Eichmann, l’architecte de la solution finale, qui a dit de lui dans ses mémoires : « C’était mon meilleur homme.« 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s