Inconnu… Mais pareil !

11560965

Olivier Régis assure avoir recueilli 597 promesses de signatures pour soutenir sa candidature à l’élection présidentielle. Cet homme de 52 ans, conseiller municipal de Bezons dans le Val-d’Oise, a fondé le mouvement « Aimer la France » et a fait officiellement sa déclaration de candidature ce dimanche 8 janvier. Il a aussi publié un livre-programme intitulé  Pour un gouvernement d’union nationale (éd. de l’Archipel).
Après avoir été longtemps banquier d’affaire (chez Lehman Brothers ou Natixis), Olivier Régis décida de changer de carrière en 2003 en devenant directeur d’une école privée. Il déclare payer l’impôt de solidarité sur la fortune.
Il s’est d’abord engagé en politique au Parti radical puis à l’UMP, mais vient de quitter Les Républicains en grande partie à cause du verrouillage des candidatures dans ce parti. Olivier Régis s’inscrit désormais dans une démarche centriste avec la proposition d’un gouvernement d’union nationale face au danger que représente, selon lui, la percée du Front national : « Je me suis dit que face au FN et face au rejet de la bipolarisation avec ce renvoi permanent des responsabilités entre la gauche et la droite, il fallait proposer de nouvelles solutions. » Rien de très original, donc.

Concernant son programme il milite pour le droit de vote dès 16 ans et pour un service civique obligatoire de deux mois à 18 ans. Il souhaite aussi la parité intégrale en politique, avec des binômes de députés homme-femme élus sur 275 circonscriptions. Divorcé et remarié, ce père de famille de six enfants propose également de rendre la garde alternée automatique en cas de divorce, avec des dérogations possibles notamment pour les enfants en bas âge.
Enfin, il souhaite s’attaquer au remboursement de la dette publique en reportant le fardeau sur les contribuables. Concrètement, chaque citoyen se verra prêter une somme d’argent par sa banque (la dette est estimée à 33 000 euros par Français !!) qui sera transmise à Bercy pour racheter la dette publique… Il assure que les intérêts de la dette ainsi libérés seront disponibles pour l’investissement.

Ce candidat est certes inconnu du public, mais il me semble être un homme politique comme les autres tant du point de vue des idées que du point de vue de son milieu social.

11554459-2

D’après un article de FranceInfo.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s