Vers une nouvelle prolifération nucléaire ?

image-1024-1024-169287

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré cette semaine vouloir poursuivre la modernisation de l’arsenal militaire russe et renforcer la puissance de feu nucléaire de son pays de manière à pouvoir percer n’importe quel bouclier antimissile : « Il faut renforcer le potentiel militaire des forces nucléaires stratégiques, avant tout à l’aide de systèmes de missiles capables de garantir le franchissement des systèmes de défense antimissile existants ou à venir », a-t-il déclaré lors d’une réunion avec les responsables des armées russes.
Ces propos vise évidemment le gouvernement américain qui a, depuis plusieurs mois, prévu l’installation en Roumanie et en Pologne d’un bouclier antimissile dont le but officiel est de défendre l’Europe contre d’éventuelles attaques provenant de l’Iran. 180 armes nucléaires américaines sont stationnées en Europe, dans cinq pays membres de l’Alliance Atlantique (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Italie, Turquie).
De son côté le président élu Donald Trump a déclaré sur Twitter que les États-Unis se devaient de renforcer et d’étendre leur arsenal nucléaire. Trump précise que le pays ne devrait pas attendre que le monde revienne à la raison sur les armes nucléaires.
Selon des estimations, les États-Unis comptent actuellement 7100 armes nucléaires, contre 7300 pour la Russie soit 90 % de l’inventaire mondial à eux deux.
En 2015, l’arsenal nucléaire mondial serait en effet d’environ 16 300 armes nucléaires, que se répartissent neuf puissances nucléaires : États-Unis, Russie, France (300), Chine (260), Royaume-Uni (215), Israël (80), Inde (entre 90 et 110), Pakistan (100 à 120), Corée du Nord (6 à 8 ?).
Seuls la Chine, le Pakistan, l’Inde, Israël et la Corée du Nord étaient toujours engagé dans un processus d’augmentation de leurs arsenaux jusqu’au déclarations des présidents américain et russe.
Depuis la production et l’essai de la première bombe atomique le 16 juillet 1945 par les États-Unis, ce sont au total plus de 125 000 ogives nucléaires qui ont été construites dans le monde ( 66 500 ogives pour les Etats – Unis et 55 000 pour la Russie / URSS). Au cours de la Guerre froide, la période où l’arsenal mondial fut le plus important fut atteint en 1986, avec un total de 70 000 ogives.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s