Je n’aime pas Twitter, mais…

twitter-blocage-erdogan-caricature
Cette caricature montrant le président turc voulant censurer Twitter pourrait très bien s’appliquer au dictateur syrien.

… Cela peut parfois être utile.
En septembre dernier, une syrienne nommée Fatemah Alabed, a eu l’idée de raconter la vie de sa fille,Bana (âgée de 7 ans) et de sa famille en créant un compte Twitter. Un article de Slate publie quelques uns de ses messages, qui permettent de mesurer l’utilité de ce média pour les victimes de la guerre que l’on voudrait couper du reste du monde.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s