500 000 enfants pris en otage

Selon une estimation rendue publique par l’Unicef, dimanche 27 novembre, 500 000 enfants sont actuellement piégés dans seize zones en état de siège en Syrie (dont 100 000 dans l’est d’Alep), le double d’il y a un an.
« Les enfants sont tués et blessés, trop effrayés pour aller à l’école ou même pour jouer, et survivent avec peu de nourriture et à peine de quoi se soigner », a déclaré le directeur général de l’Unicef.
L’organisation a récemment recueilli des témoignages d’enfants qui en sont réduits à jouer dans un parc de jeux souterrain car c’est le seul endroit qui soit à l’abri des bombardements.
Mi-novembre, l’ONG « Save The Children » affirmait que des enfants syriens étaient poussés au suicide par le conflit. A Madaya, ville en état de siège depuis un an et demi, Omar, un adolescent syrien de quinze ans dont le père est mort et qui n’a pas vu sa mère depuis un an, expliquait comment, au début de l’année, il avait tenté de mettre fin à ses jours: « Il ne me reste rien ici et j’ai eu l’impression que tout ce qui me restait était de me tuer. J’ai tenté de me jeter du balcon, mais ce n’était pas assez haut. »

One thought on “500 000 enfants pris en otage”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s