Haïti frappé par un ouragan

5583841lpw-5628455-jpg_3816762

Alors que l’ouragan Matthew poursuit sa route vers le nord et les États-Unis, le bilan s’alourdit en Haïti. Selon des chiffres partiels fournis par les autorités, entre 300 et 400 personnes ont été tuées lors du passage de l’ouragan. Et selon l’ONU, plus de 350 000 personnes ont besoin d’une assistance immédiate. La priorité des secours est l’eau potable et la nourriture car une autre menace pèse sur Haïti : le choléra. Au moins huit nouveaux cas ont déjà été enregistrés depuis le passage de l’ouragan. Plus de 21 000 personnes ont en effet été évacuées dans des abris provisoires. Les rafales de vent et les pluies torrentielles ont inondé près de 2000 maisons et endommagé 10 écoles. D’importantes surfaces agricoles ont été ravagées, laissant craindre un avenir encore plus difficile pour le pays, qui peinait déjà à se relever du séisme de 2010 où plus de 200 000 personnes avaient trouvé la mort.
Si la vulnérabilité de Haïti aux intempéries est renforcée par la fragilité des constructions, c’est surtout la déforestation qui aggrave les choses. Joyau de verdure autrefois vanté par Christophe Colomb, l’île a perdu au fil des années plus de 98 % de sa couverture végétale, notamment à cause de l’usage sans contrôle du bois de chauffe. La disparition de la forêt a ainsi des conséquences spectaculaires sur l’environnement. Les sols s’érodent. Les terrains en pente s’effondrent. La sécheresse augmente. Et la déforestation accentue les effets des caprices météorologiques. À la saison des pluies, l’eau ruisselle et se transforme en torrents dévastateurs.
D’après un article de La Croix.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s