Des chinois en Bretagne romaine

Les relations commerciales entre l’empire romain et la Chine étaient déjà une certitude pour les historiens, mais une découverte archéologique semble indiquer aussi des échanges migratoires.
Des scientifiques examinant des squelettes mis au jour dans un ancien cimetière romain de Londres ont découvert que cinq des corps enfouis provenaient des rivages de la Méditerranée et quatre d’Afrique. Mais, le plus étonnant est la découverte de deux corps inhumés dans le cimetière romain semblant avoir des origines asiatiques, très probablement chinoises.
A l’époque de ces sépultures, l’Empire Romain était à son apogée et la Dynastie Han vivait une période culturelle et technologique prolifique.
L’équipe de recherche a proposé des hypothèses sur ce qui a pu mener ces hommes chinois à venir mourir en Grande-Bretagne romaine : ils ont pu avoir été des membres de l’armée, des marchands ou encore avoir été réduits à l’esclavage.

D’après un article du blog Les découvertes archéologiques.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s