Nous en parlons en troisième

Dans le cadre de l’aide personnalisée, je propose aux élèves de troisième du collège de travailler sur le thème d’éducation civique « Médias, citoyens et opinion publique ».
La première séance des différents groupes a servi à définir les différents termes du sujet et les liens entre eux. J’ai expliqué aux élèves qu’il travailleront sur les différents médias et leur rôle dans l’élection présidentielle de 2017 notamment.

Voici un premier article pour réfléchir à ce sujet : comment facebook peut influencer le vote ?
Voici quelques éléments, repris de l’article, qui montrent comment Facebook pourrait influencer ses utilisateurs :
S’il décidait de favoriser discrètement l’un ou l’autre candidat à la présidentielle, Facebook aurait un outil rêvé à sa disposition : le fil d’actualités. Le réseau pourrait y faire disparaître les contenus négatifs sur un(e) candidat(e), ou favoriser ceux traitant d’un(e) autre.
Autre levier d’influence : aux Etats-Unis, le réseau social fait apparaître depuis 2008 un bouton « J’ai voté! » les jours de scrutin (adopté depuis en Israël, au Royaume – Uni et aux Philippines). Les utilisateurs indiquent qu’ils ont été voter et cela crée une pression sociale supplémentaire pour les autres. Facebook réfléchit évidemment à implémenter le bouton pour la présidentielle française.
La barre de recherche en haut de la page web est aussi à surveiller. Les résultats affichés à la recherche du terme « Présidentielle 2017 », par exemple, sont entièrement dépendants de la sélection qu’en fait la plateforme, qui pourrait choisir de faire remonter un contenu en particulier si elle le souhaitait. Comme le newsfeed, les résultats de recherche dépendent fortement de votre profil : plus de 200 facteurs qui quantifient ce que vous êtes et votre activité sur Facebook entrent en compte dans la sélection des résultats de votre recherche. Une recherche ne donnera pas le même résultat chez deux personnes différentes.
Mais le réseau recèle de plus larges possibilités. Facebook France pourrait lancer sous peu des messages privés sponsorisés. Ce produit permettrait aux politiques – mais aussi aux entreprises – de toucher massivement les internautes en leur écrivant directement sur leur messagerie Facebook (l’option est à l’essai aux Etats-Unis depuis avril dernier).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s