Un ouvrage de guerre qui devient une oeuvre d’art ?

Un artiste originaire de Dunkerque a recouvert les 350 m2 de surface d’un blockhaus de la plage de Leffrinckoucke d’éclats de miroir provenant essentiellement de déchetteries.
« Je cherchais vraiment à donner de la mobilité à ces monuments qui n’ont pas bougé depuis 70 ans. Je voulais réussir à les transformer, leur donner quelque chose d’aérien » a expliqué l’artiste.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s