Malhonnêteté intellectuelle et médiatique

Le site Arrêt sur images, qui a enquêté sur la réalité du phénomène du Burkini, montre qu’il s’agit d’un micro-phénomène avec seulement dix cas relevés à Nice et deux à Villeneuve-Loubet. Ce qui n’a pas empêché certains maire de prendre des arrêtés pour interdire ce vêtement à Cannes,Villeneuve-Loubet, Sisco et Le Touquet sur le modèle suivant (arrêté de Cannes) :
« L’accès aux plages et à la baignade est interdit jusqu’au 31 août 2016 à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité, respectant les règles d’hygiène et de sécurité des baignades adaptées au domaine public maritime. Toute infraction fera l’objet d’un procès-verbal et sera punie de l’amende »
En admettant que le burkini soit contraire à la laïcité, cela signifie-t-il que les agents municipaux de ces communes vont verbaliser les seins nus et le string, qui ne sont pas respectueux des bonnes moeurs, c’est évident ? J’en doute, et c’est cela qui me gêne dans ces mesures.
Arrêt sur image révèle aussi la malhonnêteté de certains médias à ce sujet. Si TF1 a pu filmer, le 4 août, une femme en burkini plongeant dans la mer de la ville de Les Pennes Mirabeau dans les Bouches du Rhône, si France 3 a accompagné à la plage une femme en burkini, tête couverte et vêtement sur le corps, les autres chaînes ont dû tricher, remontant parfois très loin dans leurs archives. Ainsi le 20 heures de France 2 (mais aussi France 24 et France 5) a utilisé cette image pour illustrer la polémique du burkini.

burkini-20h-france2

Or, il s’agit d’une photo prise en 2007 dans un parc aquatique à Antalya en Turquie, ce que n’a pas précisé France 2 qui a utilisé cette image dans le cadre d’un reportage sur le port du burkini en France…
Il s’agit encore d’un exemple utilisable en éducation civique à propos des médias et de l’esprit critique nécessaire pour les consulter.

3 thoughts on “Malhonnêteté intellectuelle et médiatique”

  1. On reproche à nos élus de ne rien avoir fait pour encadrer les phénomènes de radicalisation, pour une fois qu’ils prennent les devant .. on ne va pas leur reprocher! Quant-à-la malhonnêteté des médias, ce n’est pas un phénomène nouveau pour servir une propagande ciblée et en particulier en temps de guerre. La presse ancienne n’en était pas exempte.

    1. Je ne leur reproche pas tant cet encadrement (encore qu’il s’agisse plus d’une interdiction) que d’avoir rédigé un texte dont on se doute que son application sera injuste. Comme je l’ai dit, va-t-on voir des policiers verbaliser des seins nus ? Une loi doit être juste et appliquée justement.
      Concernant les médias, ils s’avilissent chaque jour un peu plus dans la recherche du « scoop » ou du « buzz » pour l’appât du gain. Il ne s’agit pas selon moi de servir une propagande mais leur intérêt.

      1. Je comprends l’idée. Aucune loi, n’est appliquée justement. La justice à deux poids et deux mesures depuis des lustres. Personne n’est dupe quand des affaires salissent nos politiques ou de richissimes hommes d’affaires, ils ont droit à des peines ridicules. J’ai lu de très vieux journaux, où la bassesse journalistique était bien pire (propos racistes, propagande politique, mensonges des faits etc.. C’était déjà la recherche du scoop et de hausse des ventes. Cela est valable pour la presse française, comme pour l’allemande depuis la révolution. Je n’ai pas noté une évolution sensible qui semble être conforme à celle du vécu de la société civile. Des couvertures à la Zola, il y en a même plus que par le passé avec le passage en force de la presse indépendante.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s