L’industrie dans le monde

Selon des chiffres publiés le 12 août, l’activité industrielle tourne au ralenti sur l’ensemble du globe. Après la grande crise de 2008-2009, la production mondiale, en plein rattrapage, avait bondi de plus de 10 % l’an. Depuis plusieurs mois, la production industrielle ne s’accroît plus que d’environ 1,5 % ou 2 % en rythme annuel. Cette croissance, inférieure à celle du produit intérieur brut, confirmerait que l’économie mondiale s’oriente de plus en plus vers les services au détriment de l’industrie.
Mais la faible hausse générale cache de fortes disparités. En Chine, la production industrielle a encore augmenté de 6 % sur un an et les investissements de 8 %. Les volumes sortis des usines grimpent aussi en Indonésie (+ 7,5 %), au Vietnam (+ 7 %), en Malaisie (+ 5 %) et dans certains pays africains comme la Côte d’Ivoire. Au total, les pays dits « émergents » affichent toujours une production en hausse de 4 % en moyenne.
Aux Etats-Unis, la production industrielle est en recul de près de 1 % par rapport à 2015 et la baisse atteint 2 % au Japon. L’Europe enregistre une très légère progression (0,5 %). En France, la production a diminué de 1,9 % en un an.
L’idée (surtout défendue par des hommes politiques) selon laquelle les usines délocalisées devaient revenir en Europe ou aux Etats-Unis a fait long feu. Le mouvement espéré s’appuyait sur deux facteurs : la forte hausse des salaires dans les pays émergents et la chute des prix de l’énergie aux Etats-Unis, due à l’essor du gaz de schiste. Mais il n’y a pas de relocalisation dans les pays de l’OCDE qui continuent de se désindustrialiser.
La production industrielle se concentre aujourd’hui dans un petit nombre de localisations, des pays dont les coûts de production sont faibles par rapport à la région qui les entoure : le Mexique, la Turquie, l’Indonésie, les Philippines, la Malaisie, le Vietnam et la Thaïlande. Mais aussi plusieurs pays d’Europe centrale ou orientale. Depuis 2010, la production industrielle a ainsi crû de 40 % en Slovaquie, de 30 % en Roumanie, et de plus de 20 % en Estonie, en Lituanie, en Lettonie, en Hongrie, en Pologne et en République tchèque.

D’après un article du Monde.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s