On ne peut pas jouer partout

L’arène de Pokémon située dans l’ossuaire de Douaumont, le monument érigé en mémoire des soldats tombés durant la bataille de Verdun, a été supprimée du jeu ainsi que le Pokéstop situé au niveau de la plaque célébrant la poignée de main entre Helmut Kohl et François Mitterrand.
le Mémorial de Verdun, où se trouve une autre arène, n’a pas encore demandé d’interdiction du jeu sur son site. Mais il n’y pas de réseau dans le musée, donc les joueurs ne peuvent pas l’utiliser.
Une arène est aussi apparue sur le monument aux fusillés de Fleury-devant-Douaumont, un village détruit durant la Première guerre. Le maire devrait en demander la suppression rapidement. Les deux forts de Douaumont et Vaux sont aussi des arènes pour le moment.
Il existe un formulaire conçu spécialement par le développeur de Pokémon GO disponible sur son site internet pour demander la suppression d’arènes et de Pokéstops gênants.
Il est en effet peu souhaitable que des monuments historiques, plus précisément des lieux de mémoires, deviennent des aires de jeux, virtuelles ou non.

D’après un article du Figaro.fr et de l’Est Républicain.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s